Harry 'Rabbi' Potter, ou le judaïsme expliqué à travers Rowling

Clément Solym - 08.09.2011

Edition - Société - potter - enseigner - judaisme


Inutile de le souligner, l'univers d'Harry Potter est empreint de magie... autant que de sorcellerie. Et si l'on gratte encore un peu plus, on découvre des traces de religions diverses, plus ou moins finement intégrées aux ouvrages.

Or, le rabbin de la synagogue Kew Gardens Hills, Moshe Rosenberg, compte parmi les fans de la première heure des ouvrages de Rowling. Livres qu'il a découverts quand les élèves de sa yeshiva se sont mis à les dévorer.

Potterophile rapidement convaincu, il a, dans un premier temps, décidé de s'appuyer sur les livres de la romancière pour mieux enseigner les valeurs juives. Et depuis un mois, il est désormais l'auteur de Morality for Muggles: Ethics in the Bible and the World of Harry Potter.


Selon lui, les livres de Rowling sont d'autant plus précieux qu'ils abordent les questions les plus essentielles de l'existence. Quel est le sens de la vie, comment aborder les relations de travail, les nuances entre bien et mal, ou encore nos impératifs dans cette lutte. « Toutes ces choses sont aussi bien abordées dans la bible », explique le rabbin.

Pour lui, la triade Potter, Hermione, Ron s'apparente même à Moïse, Myriam et Aaron. Loyauté, héroïsme, pour triompher de jalousies mesquines sont des traits communs aux personnages, un aspect qu'il aborde longuement dans son livre.

Et les liens qu'il tisse entre les valeurs du judaïsme et celles que l'on retrouve dans les livres de Potter ont dépassé largement le simple cadre de l'enseignement. Il a aménagé des temps sportifs, durant lesquels les élèves jouent au Quidditch, le sport national de l'école Poudlard, tout en invitant ses étudiants à se rendre au cinéma pour découvrir les films inspirés des livres.

De quoi accéder à un langage qu'il partage désormais avec ses élèves, et s'ancrer un peu mieux dans leur monde - bien plus facilement qu'en évoquant Star Trek, reconnaît-il, une série dont il est plus familier. « Vous pouvez faire la même chose avec d'autres ouvrages de littérature, mais Harry Potter est tellement positif qu'il est difficile de trouver quelque chose d'aussi riche », conclut le rabbin.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.