Harvard numérisera des dizaines de milliers de livres chinois

Clément Solym - 12.10.2009

Edition - Bibliothèques - Harvard - numériser - milliers


L'une des plus grandes collections en Occident de livres chinois rares, actuellement détenue par l'université d'Harvard, passera par les rotatives numériques sous peu. Depuis vendredi, un accord de coopération pour cette opération concernant plus de 51.000 ouvrages a été signé ; certains d'entre eux sont antérieurs à 1000 ap JC.

La totalité des livres se trouve à la Harvard-Yenching Library, et ils seront individuellement examinés pour s'assurer de leur qualité ou des matériaux qui les composent, afin de prévoir le processus de numérisation le plus adapté pour chacun.

Le processus commencera en janvier prochain et les techniciens de Harvard ont justement conçu un nouveau procédé basé sur un équipement tout neuf, qui va tourner durant 6 années avant que le projet soit achevé.

Si le montant de cette opération n'a pas été dévoilé, on sait qu'il coûtera plusieurs millions de dollars. BiblioFrance.org remonte l'histoire de ces ouvrages : « La collection Harvard-Yenching Institute a été construite en grande partie par Alfred Kai-Ming Chiu, son fondateur, qui a commencé à assembler ces collections de livres rares chinois dans la fin des années 1920, participant ainsi à concrétiser la première norme mondiale pour le catalogage des œuvres de toute l'Asie. »

James Cheng, libraire de l'Harvard-Yenching, s'explique sur cet accord : « Nous devons commencer à mettre à la disposition des chercheurs ces contenus, et la meilleure manière de le faire est de passer par la numérisation. »