Hausse des coûts du papier : les fournisseurs d'Amérique du nord pressés

Clément Solym - 06.02.2018

Edition - Les maisons - hausse coûts impression - imprimeurs éditeurs papier - production papier édition


Les fournisseurs de papier nord-américains viennent collectivement d’annoncer une hausse de prix. Différents facteurs permettent de comprendre cette augmentation – principalement la fermeture de machines à papier et moulins. Moins de production, donc.


Raw paper for Tetra Pak® packaging material
Tetra Pak, CC BY SA 2.0
 

 

Dans un document diffusé par l’imprimeur canadien Marquis, auprès des éditeurs partenaires, est en effet détaillé l’historique de ces derniers mois. « La faillite du moulin Appleton a entraîné une diminution de 80 000 tonnes métriques ; les fermetures de International Paper Courtland 750 000 tonnes, GLT de 60 000 tonnes, Flambeau de 330 000 tonnes et finalement Verso a retiré du marché 100 000 tonnes en fermant des machines. »

 

Pour ajouter à cela, « Papier Resolute peine toujours à retrouver la capacité perdue à son usine de Calhoun, au Tennessee, depuis la fermeture d’une machine importante ». La hausse des prix découle donc directement de la diminution de l’offre globale. 

 

L’autre point majeur, et tout aussi problématique réside dans une crise que connaît actuellement le transport. « L’usine de Resolute, à Alma, a notamment dû interrompre sa production de janvier, faute de camions pour livrer les copeaux nécessaires à la fabrication du papier d’édition. » Ce qui a entraîné un retard chez les imprimeurs. 

 

L'édition et l'environnement :
“70 % des romans sont imprimés en France”

 

Comme l’Asie ne cesse d’augmenter sa demande en pâte à papier, le marché se retrouve coincé. Pour Marquis, de nouvelles hausses sont à craindre pour l’année à venir – une situation inédite depuis ces dix dernières années. D’autant plus que « les moulins qui ont résisté à la crise [...] sont particulièrement sollicités et imposent des quotas à leurs clients ». 

 

Pour exemple, Rolland annonce une hausse autour de 3 % pour une multitude de produits, comme Rolland Enviro Édition & Édition Scolaire. Domtar, de son côté, souligne que « les flottes de camions mettent en place des dispositifs de consignation électroniques homologués pour enregistrer les heures de service sous peine de contravention pour non-conformité ». 

 

Résolu vs Greenpeace :
la justice américaine donne raison à l'ONG

 

Et selon les analystes, les conducteurs parcourront des distances quotidiennes plus courtes, par conséquent les livraisons entre 645 à 800 km de distance se feront désormais en deux jours au lieu d’un seul. 

 

L’enjeu pour les éditeurs sera donc de planifier au mieux les parutions, pour que les services d’impression soient garantis, rappelle Marquis. « L’industrie du papier est très touchée par la diminution de la demande et nous vivons une période d’ajustement », précise l’imprimeur. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.