Hemingwate : de nouvelles preuves du plagiat de PPDA

Clément Solym - 01.02.2011

Edition - Justice - ppda - plagiat - biographie


En médecine, on appelle "acharnement thérapeutique", le moment où l'on tente par tous les moyens de faire en sorte qu'une personne continue de vivre, alors que les curseurs pointent vers le bas...

Dans le cas de PPDA, on va vraiment finir par croire que quelqu'un, à l'Express, en veut au journaliste et écrivain, au point de saccager et piétiner la biographie d'Hemingway, Une vie jusqu'à l'excès.

En effet, pour poursuivre cette campagne, l'hebdomadaire, sentant qu'il a le bon filon, vient de publier une série de quinze nouvelles preuves d'une vulgaire tentative de maquillage du texte publié, et qui laisserait transparaître l'ancien texte, accusé de plagiat.


Face à la réaction de PPDA, qui affirmait être victime d'une fulgurante campagne de calomnie et assurait qu'il allait porter plainte, après que l'on a atteint un tel degré dans la diffamation, l'hebdomadaire n'en démord pas. « Je ne dis pas complot, je dis juste qu'il y a un journaliste de L'Express qui a décidé de se payer Poivre d'Arvor. » (notre actualitté) D'ailleurs, PPDA avait manifestement un vague doute sur le personnage qui lui en voulait à ce point...

Et d'ajouter : « La première version de mon livre était impeccable. Tous les spécialistes du copyright et du droit de l'édition ont dit que, évidemment, il n'était pas question de pouvoir poursuivre pour un quelconque plagiat (...) Les fameuses pages fautives, elles se résument à trois paragraphes ! »

Autre, tout autre, son de cloche chez l'Express : « Nous maintenons bien évidemment nos informations. Pour preuve, nous mettons à la disposition des lecteurs quinze nouveaux passages de la première version de la biographie de PPDA directement inspirés de l'ouvrage de Peter Griffin. On y perçoit très bien l'entreprise systématique de "maquillage" du texte original mise en oeuvre, à coups d'inversions de phrases et d'usage transparent de synonymes. Ainsi, chacun pourra se faire une idée. »