Hemingwate : Ne jugez pas sur une version de travail (PPDA)

Clément Solym - 11.01.2011

Edition - Les maisons - PPDA - hemingway - plagiat


Le journaliste-écrivain se défend bec et ongle : la version du livre que l'Express a pointée comme un plagiat de la biographie d'Hemingway par Peter Griffin n'est définitivement pas la bonne. Du tout. Et les attaques dont il est victime commencent à lui peser.

Rappelant que sa biographie, Hemingway, une vie jusqu'à l'excès, n'est ni en librairie ni à disposition du public, PPDA commence à voir rouge avec cette histoire. « La version qu'ont eue les journalistes n'est pas une bonne version, voilà. » Et de relancer la théorie de « l'inversion des fichiers informatiques », tout en faisant peser la faute sur l'éditeur. Il invite d'ailleurs le public à juger « sur la bonne version, c'est-à-dire ce qui m'a quand même pris à peu près un an et demi de mon temps et avec beaucoup de passion ».


Et la bonne version sera en librairie avant la fin du mois, comme prévu selon le calendrier de l'éditeur. « J'ai assisté à une confraternité vigilante et à une haine qui ne l'était pas moins », raison pour laquelle il n'avait pas voulu en parler, ni intervenir, sinon par un communiqué diffusé voilà une semaine.

D'ailleurs, écrire, c'est viscéral, chez PPDA, parce que « ça touche à l'essentiel, pas à l'intime, mais au fond du bonhomme », donc pas question d'avoir le « cuir épais ni le coeur joyeux », sur ces questions. « Surtout qu'il s'agit, je crois, d'un beau travail, sur un homme assez fascinant », ajoute-t-il, demandant une fois encore à être jugé « sur le travail et pas sur une version de travail ».

Et il reviendra sur RTL, pour dire toute la vérité sur ce qui s'est passé. D'ailleurs, entre Hemingway et PPDA, c'est un peu la même aventure, l'écrivain ayant été vilipendé, parce qu'un jour « il avait cru libérer Paris », alors qu'il n'avait libéré « que le bar du Ritz ».

Suspens, évidemment. Dans tous les cas, si l'oeuvre que les journalistes de l'Express ont démasquée n'est pas la bonne, cela veut au moins dire que PPDA n'avait pas relu le livre avant que la version envoyée à la presse ne soit envoyée...

Ne vous en faites pas...

Contacté par ActuaLitté, un directeur de collection avait gentiment expliqué que ce genre d'affaires avait facilement cours, dévoilant, en filigrane, que pour une sur laquelle tombait la presse, il en passait probablement plus que les médias ne démasquaient pas.

« Si d'ordinaire un de vos confrères découvre une de ces bévues au détour d'une oeuvre, imaginez bien que ce n'est pas la première fois. On sait faire face à ce type de situation, et les traiter, depuis le temps. Le cas Botul dévoilé par le Nouvel Observateur serait une exception confirmant cette règle. » (notre actualitté)



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.