Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Herta Müller et John Coetzee s'engagent contre les loi anti-gays russes

Antoine Oury - 16.01.2014

Edition - Société - Herta Müller John Coetzee - Prix Nobel - Ian McKellen


Alors que les Jeux olympiques de Sotchi s'organisent en Russie, les individus homosexuels du pays ne peuvent toujours pas s'afficher dans les rues, suite à l'instauration de nouvelles lois répressives par le gouvernement de Vladimir Poutine. Sir Ian Mc Kellen, célèbre pour son rôle de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux, et 27 Prix Nobel, ont corédigé et signé une lettre ouverte au chef du gouvernement, Vladimir Poutine.

 


RUSSIA/

Octobre 2013 : deux activistes s'embrassent, interpelés par la police

(Jordi Bernabeu Farrús, CC BY 2.0)

 

 

Ils sont donc 27 Prix Nobel, de la Paix, de Médecine, ou de Littérature (Herta Müller et John Coetzee ont apposé leurs signatures) à s'être joints à Ian McKellen pour envoyer un signal fort à Vladimir Poutine, peu avant l'ouverture des Jeux de Sotchi. D'après les signataires, l'instauration de loi anti-gays en Russie aurait conduit à une recrudescence des violences et suicides chez les homosexuels.

 

Voici la lettre complète, traduite par nos soins :

Le 30 juin 2013, le Président Poutine a signé une loi qui instaure un bannissement national de la « propagande des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs ». Cela limite la liberté des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres d'évoquer librement leur sexualité, et d'organiser des Gay Pride. Le scientifique Harold Kroto (HK) et l'acteur Ian McKellen (IMcK), amis depuis leur enfance, ont écrit cette lettre à M. Poutine et au peuple russe, avec l'appui de 27 lauréats du Nobel. Cette lettre a été rédigée pour souligner que de nombreux membres de la communauté scientifique se joignent aux politiques, artistes, sportifs et tous ceux qui ont exprimé leur indignation face à la politique du Gouvernement russe contre ses citoyens gays.

 

Dans mon cas (HK), j'ai reçu de nombreuses invitations pour me rendre en Russie, et j'ai toujours pu apprécier la courtoisie des scientifiques russes, quel que soit l'endroit où je les ai rencontrés. J'ai accepté il y a quelque temps une invitation pour une visite en 2014, avant que cette question n'émerge, et j'ai depuis longuement réfléchi à l'hypothèse d'annuler ce voyage. J'ai finalement décidé d'y aller, mais je n'accepterai plus d'invitations avant que cette loi ne soit retirée, et que le gouvernement russe ne se décide à faire des efforts pour assurer la sécurité de la communauté LGBT dans le pays. Dans mon cas (IMcK), j'ai été averti par le bureau britannique des relations extérieures que je ne pouvais pas parler librement de ma sexualité, du moins si quelqu'un de moins de 18 ans est dans les parages. Je me suis donc dit que je devais refuser toutes les invitations de festivals russes de cinéma.

 

Protester n'est jamais facile, mais nous espérons que notre prise de position vis-à-vis de cette nouvelle législation permettra d'encourage l'État Russe à embrasser les principes humanitaires, politiques et démocratiques du XXIe siècle, que Mikhail Gorbachev avait tenté d'instaurer. Nous sommes d'autant plus confiants, au regard des récentes grâces d'activistes politiques qui ont été récemment annoncées.

 

Cordialement,

 

Harold Kroto (Nobel Chemistry 1996), Ian McKellen (aka Henry V/Gandalf), Mairead Maguire (Nobel Peace 1976), Eric Cornell (Nobel Physics 2001), Sheldon Glashow (Nobel Physics 1979), Brian Josephson (Nobel Physics 1973), Martin Perl (Nobel Physics 1995), Roald Hoffmann (Chemistry 1981), Gerhard Ertl (Chemistry 2007), Susumu Tonegawa (Physiology/Medicine 1987), Tony Leggett  (Nobel Physics 2003), Dudley Herschbach (Nobel Chemistry 1986), Paul Nurse (Nobel Physiology/Medicine 2001), Robert Curl (Nobel Chemistry 1996), Martin Chalfie (Nobel Chemistry 2008), Richard Roberts (Nobel Physiology/Medicine 1993), John Polanyi (Nobel Chemistry 1986), Edmond Fischer (Nobel Physiology/Medicine 1992), Timothy Hunt (Nobel Physiology/Medicine 2001), Jack Szostak (Nobel Physiology/Medicine 2009), John Coetzee (Nobel Literature 2003), Eric Wieschaus (Nobel Physiology/Medicine 1995), Leon Lederman (Nobel Physics 1988), Peter Agre (Nobel Chemistry 2003), John Sulston (Nobel Physiology/Medicine 2002), Herta Müller (Nobel Literature 2009), Brian Schmidt (Nobel Physics 2011), Thomas Steitz (Nobel Chemistry 2009)

 

(via The Independent)