Herta Müller, Nobel de littérature hospitalisée

Cécile Mazin - 22.10.2013

Edition - International - Herta Müller - prix Nobel de littérature - hospitalisation


Âgée de 60 ans, la romancière allemande, Herta Müller, qui avait été consacrée par un prix Nobel de littérature en 2009. Selon la presse allemande, la romancière a dû annuler l'ensemble de ses rendez-vous pour l'année 2013, confesse son éditeur.  Et la presse allemande détaille longuement ces annulations.

 

 

Herta Müller im Gespräch mit Marita Hübinger

Herta Müller, Das blaue Sofa, CC BY 2.0

 

 

Sale temps, pour les Nobel : Alice Munro, la lauréate canadienne 2013, a récemment annoncé qu'elle ne serait pas « en mesure de venir à Stockholm pour la remise des prix en décembre. Son état de santé ne le permet tout simplement pas ».

 

Or, selon le Berliner Zeiung, Herta Müller a été opérée en urgence dans un hôpital de Mulheim, sans le sud-ouest de l'Allemagne, non loin des frontières suisses et françaises. Une opération qui faisait suite à une perforation intestinale, précise le journal. Il était prévu que l'auteure se rendre à Berne, dimanche prochain, mais la lecture a été annulée, Herta ayant dû renoncer. 

 

« Elle est bien prise en charge et son état s'améliore », explique la maison d'édition Carl Hanser Verlag, citée par l'AFP. Différents journaux suisses et allemands précisent que l'intervention de dimanche devait se dérouler dans le cadre d'un Festival international de littérature et de traduction.

 

À cette heure, l'écrivaine serait en soin intensif. 

 

Herta Müller est née le 17 août 1953 dans un village germanophone, Banat, en Roumanie. En 1982, elle fit paraître son premier roman qui fut censuré, et elle parvint à quitter le pays en 1987 avec son mari.

 

Évoquant son expérience en tant que membre d'une minorité au sein de la dictature roumaine, Müller a rapidement été prise dans le viseur des autorités et des services secrets du pays, s'exposant à de nombreux interrogatoires et des persécutions. « J'ai réagi à l'angoisse de la mort avec une soif de vie. Une faim de mots. Rien d'autre que le tourbillon des mots ne pouvait appréhender ma situation », peu après l'obtention de son Nobel.