medias

Hibook : des applications iPhone intimistes pour auteur

Clément Solym - 03.04.2010

Edition - Société - intime - connecter - auteurs


Comment intégrer un élément promotionnel numérique, qui n'effraie pas les libraires, réconcilie progressivement les éditeurs avec les nouvelles technologies et permet à un auteur de disposer d'un espace intimiste. « Je cherchais quelque chose qui soit la convergence des deux mondes, numériques et littéraires », explique Karine Papillaud, fondatrice de Hibook.com.

« Hibook, c'est pour des livres chouettes », plaisante-t-elle en nous montrant l'aboutissement de cette réflexion. « L'iPhone, c'est la plateforme qui s'impose actuellement, avec plus de 2 millions d'appareils en France. Alors l'application, ça devenait une évidence : nous pouvons offrir à tout auteur un espace où il peut réunir ses lecteurs un peu technophiles. »


Et ce n'est pas pour rien si Tatiana de Rosnay, geekette de longue date, a été la première à franchir le pas, et convaincre son éditrice, Héloïse d'Ormesson de se lancer dans le projet. « On propose quatre espaces : Biographie, News, Agenda et Bibliographie. En fonction de chacune des entrées, on peut retrouver des informations exclusives, des photos inédites et des vidéos. Dans les parties News et Agenda, on peut garder un oeil sur les déplacements de Tatiana, ses séances de dédicace, et ainsi de suite. Et via l'application, il est possible de laisser des commentaires que l'auteure découvrira. » De mémoire, l'initiative est une première en Europe.

En privilégiant l'iPhone, l'idée est bien de créer une communauté qui soit comme un cercle privé. Ensuite, les perspectives sont multiples. « On peut envisager de donner des rendez-vous privilégiés, pour une rencontre qui n'aurait lieu qu'avec les personnes qui disposent de l'application. Puisque cette dernière se met à jour avec une notification spécifique, les possesseurs d'iPhone - et bientôt d'autres plateformes - obtiendront des informations presque secrètes. Je crois que le plus important, vraiment, c'est de donner une notion intimiste à cette application. »

À terme, d'autres fonctionnalités arriveront pour enrichir encore cette application. « Les bonnes feuilles que l'on publie ici ou là dans la presse, pourquoi ne seraient-elles pas données en exclusivité aux lecteurs, via cette application », pose Karine. Bon, jusque-là, ça me plaisait bien ton truc, Karine, mais les bonnes feuilles, on en fait aussi dans ma boutique, alors faudrait voir à pas trop me marcher sur les plates-bandes...

« Et puis, on ne fait pas de numérique agressif, en excluant les libraires, ou en forçant la main sur les ebooks. C'est une étape qui peut arriver à mieux faire entrer le livre numérique dans les moeurs. C'est du moins ce que je crois. »


Reste que l'app, de ce que l'on a pu en voir, et malgré les caprices de Bouygues Telecom, pas très conciliant sur la 3G au moment de la présentation, est bien faite, claire et simple d'utilisation. On ne se perd pas dans une multitude de rubriques tiroirs et l'essentiel sur l'auteur est accessible facilement. « Quand un lecteur découvre un nouvel auteur, il va googler son nom, pas celui de sa maison d'édition. Alors, autant réunir un maximum d'informations sur lui ou elle, dans ce petit cadre. »

Évidemment, l'application est gratuite. Celle de Tatiana de Rosnay est disponible à cette adresse. D'autres auteurs sont déjà prévus dans les projets de Hibook...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.