Histoire d'éléphant : HathiTrust trompe, défenses d'un partenaire

Clément Solym - 18.09.2011

Edition - Bibliothèques - hathitrust - numerique - bibliothèque


Alors que la plainte déposée contre la bibliothèque numérique HathiTrust a semé une véritable pagaille dans les rangs, l’organisme a pris, le 16 septembre, la décision de suspendre un projet de publication de 140 oeuvres orphelines.

En proie aux attaques et à la calomnie, HathiTrust se retrouve en effet à devoir focaliser son attention sur des problèmes de violation de droits, plutôt que sur la mise en ligne d’oeuvres numérisées. L’Authors Guild, ainsi que plusieurs autres organisations professionnelles - en Australie ou au Québec - ont pointé des irrégularités dans la diffusion des textes, et décidé de porter plainte.


L’université du Michigan, l’un des partenaires, fait donc amende honorable, et décide de suspendre indéfiniment, la prochaine vague prévue d’oeuvres numérisées. Un audit est actuellement en cours, pour « identifier les lacunes qui ont permis que des oeuvres, manifestement pas orphelines, soient ajoutées à la liste », explique en effet le site

Et d’assurer que la mise en place d’un processus plus rigoureux de sélection et d’identification sera instauré, pour que l’on évite à l’avenir ce type de bévue.

L’Authors Guild avait pointé que HathiTrust n’avait pas su identifier des textes appartenant à un auteur de best-seller. Les livres avaient passé les mailles du filet, alors qu’en trois clics sur un moteur de recherche, il était aisé d’identifier l’auteur. (voir notre actualitté

Cependant, l’HathiTrust n’a pas décidé de se laisser faire. La bibliothèque numérique a contesté la plainte et raillé l’image que l’Authors Guild tentait de brosser de son travail. Dans sa réponse, l’HathiTrust estime que les actions intentées « ne sont pas seulement légales, mais encore ni éthiques ou même nobles ».

Et dans son premier argumentaire, le fonds s’est immédiatement précipité sur le Fair Use, qui autoriserait la copie, en vue de sauvegarder une oeuvre quelle qu’elle soit. (voir notre actualitté)