Hommage à Carmen Balcells, la femme qui faisait les écrivains

Clément Solym - 13.01.2016

Edition - Carmen Balcells - agent littéraire - Amérique Sud auteurs


Le monde de la culture, emmené par de grands noms, a rendu hommage à Carmen Balcells, surnommée Mama Grande, décédée en septembre 2015. Agente littéraire, elle avait promu la littéraire hispanophone et porté des auteurs devenus des classiques internationaux, comme Mario Vargas Llosa ou Gabriel Garcia Marquez.

 

Carmen Balcells 1983

Carmen Balcells, en 1983 - Elisa Cabot, CC BY SA 2.0

 

 

Catalane, Carmen Balcells avait toutes les faveurs de ses auteurs, qu’elle traitait avec affection « parce qu’elle ne nous voyait pas comme des amis, mais comme des clients », rappelait Carme Riera, auteur et universitaire, cité par l'agence EFE. C’est fort logiquement que le monde culturel s’était donc retrouvé au Palau de la Música Catalana pour cet hommage.

 

Un court-métrage de Leopoldo Pomès fut également diffusé, présentant l’ardente défenseuse des auteurs qu’elle était. C’était « une femme de poids, avec la faculté d’ironiser sur les choses lourdes », souligne Riera. 

 

Vargas Llosa a indiqué que « l’héritage de Carmen Balcells est un travail qui n’a pas la même visibilité que celui des auteurs, parce que c’est une œuvre diffusée auprès des auteurs, qui, grâce à elle, ont connu l’immense bonheur de voir l’un de leurs livres imprimés ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.