Hommage à l'éditeur, absent de Paris : Nos années P.O.L

Auteur invité - 02.08.2018

Edition - Les maisons - Paul Otchakovsky Laurens - éditions POL Duras - mort Otchakovsky Laurens


Disparu tragiquement en janvier dernier, l’éditeur Paul Otchakovsky Laurens a laissé dans le cœur des librairies un souvenir fort. En mémoire de ce qu’il a pu bâtir, les libraires du groupement Initiales saluent la mémoire de Paul Otchakovsky Laurens. Hommage à cet immense éditeur et retour sur quelques-uns des titres qui jalonnent l’histoire de P.O.L.



© Laurens Bamberger
 

 

Nathalie Quintane l’a dit, la mort tragique de Paul Otchakovsky Laurens, le 2 janvier 2018, « laisse place au désert ». Élégance et sobriété définissaient les livres édités par P.O.L, identifiables entre tous : fond blanc marqué des trois lettres bleues, P.O.L, initiales de l’éditeur, et puis ce logo, hommage à Georges Perec, emprunté à la page 566 de La Vie mode d’emploi, où la disposition de ces sept pastilles (quatre noires et trois blanches) correspond, dans le jeu de go, à une partie sans fin, figurée par le mot signifiant « éternité ».

Symbole on ne peut plus cohérent, car P.O.L comptait sur la durée, découvreur patient, éditeur engagé et fidèle à ses auteurs, lisant seul tous les textes qu’il publiait. C’est en 1973 que P.O.L commence à travailler aux éditions Flammarion où Henri Flammarion lui confie la collection Textes. Puis il crée sa collection, P.O.L, chez Hachette Livre, en 1977. Et c’est en 1983 qu’il fonde sa propre maison d’édition en publiant Le Livre des ciels de Leslie Kaplan et L’Invention du corps de saint Marc de Richard Millet.

Depuis, la liste d’auteurs emblématiques, récurrents, n’a cessé de nous surprendre, fasciner, édifier : Georges Perec, Mathieu Lindon, Marguerite Duras, Emmanuel Carrère, Jean Rolin, Marie Darrieussecq, Marc Cholodenko, Valère Novarina, Olivier Cadiot, Pierre Alféri... De la littérature expérimentale au roman plus traditionnel, des pièces de théâtre aux recueils de poésie, P.O.L n’a eu de cesse de chercher, dans l’exigence, la forme, la note juste...

De celles qui font littérature.

Ce métier, P.O.L le racontait dans son deuxième et dernier film qui désormais fera figure de testament (Éditeur, 2017). Préférant laisser les mots aux écrivains qu’il publiait, il choisira l’image pour évoquer le secret déterminant son enfance abusée (Sablé-sur-Sarthe, Sarthe, 2009), relater sa vie dédiée aux livres et dire des auteurs P.O.L : «Ils me sauvent la vie.» De ces mêmes auteurs qui, aujourd’hui orphelins, vont continuer de faire vivre la maison d’édition, de faire fleurir ce désert auquel laisse place la mort de Paul Otchakovsky Laurens, en un hommage infini à lui. 
 

Paul Otchakovsky-Laurens –
Hommage à un ami éditeur, par Christian Thorel

 

Une chronologie 


1983 

Année de création des éditions P.O.L 

L’Invention du corps de saint Marc 

Richard Millet 

Un jeune homme, Marc, a renoncé à écrire : « Écrire n’était pour lui qu’une longue maladie. » Il part retrouver deux amis dans un Liban en guerre
 

Le Livre des ciels 

Leslie Kaplan 

Ce livre est l’histoire d’une rencontre dans un monde où même la douleur peut être confisquée, où les sentiments officient à l’état pur, sans objet. 
 

1985 

La Douleur 

Marguerite Duras 

La dernière guerre, Marguerite Duras l’a vécue comme femme, comme résistante, comme écrivain. Pendant ces années, elle a écrit ce qu’elle vivait, dont, surtout, cette terrible attente du retour de son mari déporté, Robert Antelme. Ce sont ces récits et des extraits de son journal que Marguerite Duras a réunis sous le titre La Douleur
 

1986 

L’Enfer 

René Belletto 

Prix du Livre Inter 1986, prix Femina 1986 

Michel Soler, seul dans une ville déserte, terrassée par l’été, se sent loin de sa vie, désespérément prêt à tout... Soudain, tout arrive. 
 

La Moustache 

Emmanuel Carrère 

Le mari d’Agnès, un matin, rase sa moustache pour la surprendre. Mais elle ne remarque rien et prend à témoin son entourage pour montrer à son mari qu’il a coupé une moustache qui n’a jamais existé. À partir de ce canular innocent, le monde se dérègle, puis vient la folie. 
 

1987 

Le Discours aux animaux 

Valère Novarina 

Une suite de douze «promenades» — une navigation dans l’intérieur — au cours desquelles un homme parle à des animaux, c’est-à-dire à des êtres sans réponse. 
 

1991 

La Consolation 

Frédéric Boyer 

Roman inspiré d’un fait divers américain. Un homme, qui se fait passer pour médecin — qui l’est peut-être — va de ville en ville et se lie d’amitié avec les marginaux, en amenant peu à peu certains à envisager le suicide comme seule solution, consolation. 
 

1992 

Trafic 1 

Collectif dirigé par Serge Daney 

Le temps est venu de se servir du cinéma pour questionner les autres images — et vice versa. 

 

1993 

Quoi de neuf sur la guerre?
Robert Bober

Livre Inter 1994, prix des libraires de L’œil de la le re 1994, prix Wiso 1994
Quoi de neuf sur la guerre? En principe rien, puisqu’elle est finie. En 1945-1946, dans un atelier de confection pour dames de la rue de Turenne, à Paris, on ne parle pas vraiment de la guerre. On tourne seulement autour, même si parfois, sans prévenir, elle fait irruption. 
 

1994 

Récits d’Ellis Island, histoires d’errance et d’espoir 

Georges Perec et Robert Bober 

De 1892 à 1924, près de seize millions d’émigrants en provenance d’Europe sont passés par Ellis Island, un îlot où avait été aménagé un centre de transit tout près de la statue de la Liberté, à New York. Parce qu’ils se sentaient concernés par ce que fut ce gigantesque exil, Georges Perec et Robert Bober ont réalisé un film, Récits d’Ellis Island, histoires d’errance et d’espoir (INA, 1979), ce dont témoigne et que complète cet ouvrage illustré

 

1995 

Lambeaux 

Charles Juliet 

Lambeaux est un récit autobiographique dans lequel Charles Juliet évoque sa mère qu’il n’a pas connue — morte de faim dans un hôpital psychiatrique. Dans un second temps, il nous relate son parcours : la famille adoptive, l’enfance paysanne, l’école d’enfants de troupe, puis les premières tentatives d’écriture. 
 

1996 

Truismes 

Marie Darrieussecq 

Une vraie prise de risque que ce roman si perturbant... car il est difficile d’écrire son histoire lorsqu’on habite dans une porcherie et, qui plus est, lorsqu’on est devenue une truie. Telle est l’extraordinaire aventure de la narratrice de cette fable terriblement sensuelle. 
 

1998 

Le Procès de Jean-Marie Le Pen 

Mathieu Lindon 

Un livre de fiction vraie... Comment combattre efficacement Jean-Marie Le Pen? Un jeune membre du Front national a commis de sang-froid un crime raciste. C’est un avocat juif de trente ans, maître Mine, qui défend l’assassin. Il a des idées pour mieux lutter contre Jean-Marie Le Pen. 
 

La Maladie de Sachs 

Martin Winckler 

Livre Inter 1998 

Dans la salle d’a ente du docteur Bruno Sachs, les patients souffrent en silence. Dans le cabinet du docteur Sachs, les plaintes se dévident. Mais qui soigne la maladie de Sachs




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.