Hommages à Jorge Semprun, homme de l'Europe

Clément Solym - 09.06.2011

Edition - Société - deces - jorge - semprun


Alors que l'écrivain sera inhumé sans public dimanche, avec le drapeau républicain espagnol posé sur son cercueil, les hommages rendus se multiplient.

Dans un communiqué, Jerzy Buzek, président du parlement européen, a fait part de son émotion. « Son exil et son expérience comme déporté du camp de concentration de Buchenwald ont marqué sa vie et son oeuvre, ce qui en fait un témoin clé de l'histoire européenne et l'un des chroniqueurs de premier plan de l'Holocauste. »

Et saluant la figure de proue de la littérature, dont l'Europe est soudainement privée, il poursuit : « En tant qu'homme politique, son engagement en faveur de la démocratie représente une source d'inspiration pour le projet européen. Comme romancier reconnu et scénariste, Jorge Semprun nous laisse un héritage prolifique et une contribution unique à la littérature espagnole, française et européenne. Son travail représente un témoignage précieux pour tous les Européens. »

De son côté, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, soutient également la force européenne de l'homme. « Jorge Semprun, pour qui “l'indicible, c'est ce qu'on ne peut pas taire”, restera pour nous tous l'une des plus belles figures du penseur engagé au service de l'idéal européen. »

Et d'ajouter : « Exilé, résistant, déporté, cet homme qui a mis bien souvent sa vie en jeu, cet écrivain qui a su prendre les risques de ses engagements, aura connu aussi la joie d'être reconnu par ses contemporains. »

Même Mario Vargas Llosa, dans un article publié par El pais, estime : « Nous allons être nombreux à ressentir la perte de Semprun, les Espagnols, les Français, l'Europe en laquelle il croyait. »

Son fils, Thomas Landman, s'explique auprès de l'AFP : « Mon grand-père sera inhumé dans le drapeau républicain espagnol comme il l'avait souhaité. Il reposera au côté de sa femme, Colette, décédée en 2007. » Sans cérémonie religieuse, l'accompagnement de l'écrivain se fera dans le village de Garentreville, en Seine-et-Marne, il où avait sa résidence secondaire.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.