Hong Kong et Édimbourg, villes littéraires, loin devant Paris

Antoine Oury - 19.08.2016

Edition - International - World Cities Culture Forum - Paris nombre librairies - Paris nombre bibliothèques


The World Cities Culture Forum (WCCF) est un réseau international qui rassemble pas moins de 33 grandes villes des 6 continents, l'objectif étant de mutualiser la recherche de solutions à des défis partagés par ces métropoles, de l'environnement à l'urbanisme en passant par la culture. Si les différentes villes partagent donc leurs données, ce n'est pas seulement pour déterminer laquelle est la meilleure dans tel ou tel domaine : avouons-le, cela reste malgré tout passionnant.

 

Shakespeare and Co

Shakespeare and Company, Paris (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

La création du Forum remonte à 2012, par les villes de Londres, New York, Shanghai, Paris, Tokyo, Sydney, Johannesbourg et Istanbul, et l'événement est organisé chaque année dans une ville différente par l'agence BOP Consulting. La prochaine édition est d'ailleurs programmée à Moscou du 5 au 7 octobre : les décideurs et représentants politiques de 35 villes du monde entier sont attendus.

 

Pour chaque édition du Forum, un rapport mondial est publié, pour fournir une représentation de la situation de chacun des villes et de leurs habitants : celui de 2015 a déjà quelques mois — il a été publié en novembre dernier —, mais Quartz a eu la bonne idée de se replonger dedans.

 

On découvrira donc que la ville la mieux dotée en librairies est Hong Kong : la région administrative spéciale de la Chine proposait 21 librairies pour 100.000 habitants en 2014, un record, devant la capitale de la République chinoise, Taipei, avec 17,6 boutiques pour 100.000 personnes. Pour clore le top 3, Madrid et Shanghai : la capitale espagnole et la ville la plus peuplée du monde offrent toutes deux 16 librairies pour 100.000 habitants.

 

Les trois villes chinoises dominent le classement, sans aucun doute, mais cela ne signifie pas que la Chine est le pays le mieux doté en librairies : on imagine bien que l'accès aux livres n'est pas le même à Shanghai et dans une province chinoise reculée. Par ailleurs, si Hong Kong est en tête du classement, les libraires n'y sont pas forcément les mieux lotis : rappelons que les autorités ont récemment fait face aux kidnappings de plusieurs libraires et éditeurs par leurs homologues chinois, pour cause de livres un peu trop dissidents...

 

Paris ne pointe qu'à la 8e place, avec 9 librairies pour 100.000 habitants (1134 librairies en 2015 selon Pages Jaunes), derrière Toronto, New York et Sydney. Le classement est fermé par Istanbul, à la 18e place, qui propose 1 librairie pour 100.000 habitants.

 

Le rapport note également que l'on trouve 254 librairies d'occasion et de livres rares dans la capitale, dont 49 bouquinistes.

 

Si l'on s'intéresse aux bibliothèques, Édimbourg domine ce classement avec 60,5 établissements de prêt pour 100.000 personnes. La ville abrite notamment la bibliothèque nationale d'Écosse, mais le chiffre reste énorme avec 298 bibliothèques publiques au total pour un peu plus de 400.000 habitants : Varsovie, deuxième dans le classement, ne dispose « que » de 11,4 établissements pour 100.000 habitants.

 

Bruxelles est troisième, avec 10 bibliothèques pour 100.000 habitants et Paris arrive ensuite avec 9,2 établissements, selon les données 2014 fournies par Le Motif et l'Insee.