Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Honoraires des écrivaines et des traducteurs littéraires : un barème bienvenu

Victor De Sepausy - 26.05.2017

Edition - International - écrivains traducteurs littéraires - recommandtions honoraires paiement - Suisse auteurs traducteurs


À l’occasion de sa 15e Assemblée générale à Soleure, ce 25 mai, l’association Autrices et Auteurs de Suisse AdS a élu Nicolas Couchepin, écrivain et traducteur de langue française, au poste de vice-président.


IMG_9790
ActuaLitté CC BY SA 2.0
 


Aujourd’hui, de nombreux écrivaines et traducteurs littéraires de toute la Suisse se sont retrouvés dans le Altes Spital de Soleure, pour assister à la 15e Assemblée générale de leur association nationale, l’AdS. Comme chaque année, l’Assemblée est, pour ainsi dire, le coup d’envoi non officiel des Journées littéraires de Soleure. Le riche programme de la journée a donné lieu à d’intenses discussions sur des questions de politique professionnelle, sur la révision partielle du droit d’auteur ou les négociations actuelles concernant les contrats types d’édition.
 

Recommandations d’honoraires de l’AdS en trois langues


L’association professionnelle a longtemps travaillé à ces recommandations, à la fois point clé et pierre d’achoppement de ses activités. L’Assemblée générale de l’AdS a enfin pu adopter les conclusions de cette réflexion approfondie et nationale sur la question, une réflexion qui a notamment tenu compte des différences culturelles des régions linguistiques.

Ces « Recommandations d’honoraires de l’AdS pour les écrivaines et écrivains, les traductrices et traducteurs » ne sont pas uniquement publiées en une seule langue, mais d’emblée en trois versions, une pour chaque langue officielle.

L’AdS est consciente des énormes différences existant dans le secteur littéraire : certains auteurs gagnent tout naturellement leur vie par leurs lectures et leurs publications, alors que d’autres en sont réduits à accepter des indemnités à peine supérieures à des pourboires, malgré les longs et complexes préparatifs qui nécessitent les commandes ou les lectures.

L’AdS se rend bien compte des différences régionales — aussi la campagne « Soyez RemunérAuteurs ! » qu’elle a lancée l’année dernière avait-elle pour but de montrer que même les écrivains de Suisse romande ont droit à être rémunérés pour leur travail. C’est précisément la raison pour laquelle l’AdS a élaboré ses recommandations : elles devraient servir de base de négociation, en particulier avec les partenaires des pouvoirs publics, mais aussi avec les maisons d’édition, les librairies, les écoles ou les organisateurs de manifestations.

Les recommandations d’honoraires définitives seront disponibles, dès juillet 2017, sous forme de brochure imprimée ainsi que de document électronique à télécharger sur le site internet de l’AdS. Les médias peuvent en obtenir une version préparatoire en s’adressant directement au secrétariat de l’AdS.
 

En forme pour l’école

 

L’Assemblée générale a été l’occasion de publier une autre brochure contenant les recommandations de l’AdS pour l’organisation, dans les écoles, de manifestations impliquant des écrivaines et écrivains ou des traductrices et traducteurs littéraires.

L’AdS est d’avis qu’en Suisse, tous les élèves devraient rencontrer en personne, au moins une fois durant leur scolarité obligatoire, une écrivaine ou un traducteur, faire l’expérience d’une lecture avec elle ou élaborer un texte dans un atelier avec lui. Car, en matière de médiation de la littérature, les rencontres personnelles sont essentielles. Afin d’assurer le succès de ce type de manifestations, l’AdS propose sa brochure « En forme pour l’école ».

 

Nouveau vice-président et nouveau membre du comité


Enfin, l’Assemblée générale a élu à sa vice-présidence l’écrivain, traducteur et rédacteur de langue française Nicolas Couchepin, né en 1960. De langue italienne, Fabiano Alborghetti, né en 1970, œuvrera désormais au sein du comité.