Houellebecq : un Goncourt 'nécessaire à ma vie'

Clément Solym - 08.11.2010

Edition - Société - inciter - gens - lire


Évidemment, pour sa quatrième nomination, Michel Houellebecq a dû brûler des cierges, et en pagaille. Et si ce n'est pas lui qui l'a fait, Teresa Cremisi, la sainte patronne de Flammarion s'en est probablement chargée. Trois fois qu'on citait son Michel, sans qu'il reparte avec les honneurs du jury de Drouant.

D'autant que les jurés ont reconnu avoir délibéré avec une vitesse prodigieusement rapide, accordant ainsi sept voix à Michel contre deux à Virginie Despentes, qui se retrouvera titulaire d'un Renaudot, après tout, c'est pas si mal. En une minute et 29 secondes précisait Didier Decoin, qui a annoncé le résultat à la presse, le lauréat fut élu.

Michel Houellebecq, arrivé à l'hôtel Drouant comme un criminel, parka rabattu sur le visage, pour échapper aux hordes de journalistes, n'aura pas manqué d'une petite phrase pour exprimer toute l'immensité de sa joie : « Je suis très content, je pense que c'était nécessaire dans ma vie. » Et de préciser, comme pour contrebalancer ses propos : « En tout cas, c'est une très bonne chose. »

Sensation bizarre, ajoute-t-il, au sortir de son entretien avec les jurés, mais surtout ravi de ce cette récompense attirera les regards sur lui : « Tous les gens qui vont découvrir mes livres grâce à ce prix, j'espère que je les décevrai pas, qu'ils seront contents, que ça les incitera à lire. » Un peu comme Renaud le chantait dans Mon Beauf, Michel a bien conscience que ce sont « souvent les gens qui lisent au départ peu, qui achètent le Goncourt ».*

Cité par nos confrères de l'AFP, il ajoute : « Il y a des gens qui ne sont au courant de la littérature contemporaine que grâce au Goncourt, et la littérature n'est pas au centre des préoccupations des Français, donc c'est intéressant. »

Bien remis, parce qu'il a la facilité d'oublier les mauvaises choses, des déboires et insultes, voire humiliations passées, Houellebecq n'a plus qu'à attendre les 400.000 ventes en moyenne, liées à l'obtention d'un Goncourt - qu'on ajoutera aux 170.000 déjà réalisées...

Il est en tout cas déjà passé troisième dans les meilleures ventes Amazon de littérature française...


* La strophe de la chanson de Renaud, pour le plaisir, et pour mémoire, datée de 1981...
Pi bonjour la culture
Il est 'achment balaise
T'as qu'a voir ses lecture ça casse des barreaux d'chaises
V.S.D Paris-Match et puis Télé 7 jours
Pi bien sûr chaque années y s'offre le prix Goncourt.

Le jour où les cons s'ront plusà droite
Y a p't'être une chance pour qui vote à gauche,
Mon Beauf