“Il est vital de rémunérer les créateurs” pour les séances de dédicaces

Antoine Oury - 22.08.2019

Edition - Les maisons - dedicaces seances - la pasteque editions - dedicaces remuneration


Les éditions La Pastèque, créées en 1998 et basées à Montréal, évoquent dans un communiqué la question de la rémunération des séances de dédicaces assurées par les auteurs et les autrices. « [N]ous pensons qu’il est vital de rémunérer les créateurs pour ce travail », affirme la maison d'édition, qui évoque un « apport inestimable dans la promotion » des ouvrages.

Dédicaces d'auteurs à Angoulême
Des auteurs en dédicaces à Angoulême (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Outre-Atlantique, la rémunération des dédicaces n'attend pas, selon les éditions de la Pastèque, qui publient des bandes dessinées, des livres illustrés et des ouvrages pour la jeunesse : dans un communiqué, la maison annonce qu'elle met en place une rémunération des auteurs et des autrices pour leurs séances de dédicaces.

« En effet, nous pensons qu’il est vital de rémunérer les créateurs pour ce travail. Avant même que cette question soit débattue outre-Atlantique, nous étions déjà en processus de réflexion à cet égard, et ce, depuis plusieurs mois », indiquent les éditeurs dans un communiqué.

Le débat outre-Atlantique est celui qui a lieu en France depuis plusieurs mois, voire années : à l'occasion du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, en 2018, les organisations d'auteurs avaient mis la question sur le tapis, soulignant qu'il était temps que les éditeurs mettent la main à la poche, particulièrement dans le monde de la bande dessinée.

L'édition n'avait pas vraiment réagi, et de récentes déclarations de Jacques Glénat, à l'occasion des Rencontres nationales de la librairie, ont creusé le fossé entre les demandes des auteurs et la perception des éditeurs. En effet, selon le fondateur des éditions Glénat, rémunérer pour des séances de dédicaces serait « presque contre nature ».

En France, seule la maison d'édition Les Humanoïdes associés avait réagi aux propos de Jacques Glénat, expliquant qu'il était « naturel que les éditeurs participent à la rémunération des dédicaces ».
 

Un barême et une durée de dédicaces “raisonnable”


Les éditions de la Pastèque sont sur la même longueur d'ondes : « Nous sommes d’avis qu’une juste rémunération souligne leur apport inestimable dans la promotion de leurs ouvrages et récompense équitablement le travail qui en découle », indiquent Frédéric Gauthier et Martin Brault, cofondateurs de la maison.


Martin Brault et Frédéric Gauthier


Les éditions de la Pastèque prenaient déjà en charge les frais de transport et d'hébergement des auteurs, ainsi qu'un per diem, une indemnité journalière. Un barème sera désormais instauré : « Les barèmes sont de 75 $ canadiens par journée de dédicace. On vise une seule dédicace par journée à une durée raisonnable, de 1 h à 2 h maximum », nous précise Frédéric Gauthier.
 

La rémunération reste à la charge de l'éditeur, qui ne reçoit pas d'aides publiques pour ce poste de dépense (mais plutôt pour le déplacement des équipes ou l'achat du stand) — de nombreux événements littéraires, toutefois, « invitent des auteurs à leurs frais ». 

« Habituellement, il y a des aides pour les auteurs, principalement pour des déplacements outre-Atlantique avec le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada », ajoute l'éditeur. L'instauration de cette rémunération n'aura pas d'incidence sur le nombre d'auteurs présents dans les différents événements littéraires, assure l'éditeur. 



Commentaires
BRAVO aux éditions La Pastèque !
Le plaisir de rencontrer ses lecteurs lors d'une dédicace est immense, mais il est vrai qu'une petite rémunération comblerait les auteurs français, souvent méprisés par leurs éditeurs.
Bonne initiative, mais un voyage Canada-Angougou sera dificile à amortir sur ces bases! Il y a certainement des librairies BD qui seraient heureuses d'accueillir ces auteurs le temps de leur passage en France, à Bordeaux ou à Paris
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.