“Il faudrait exiger qu'Amazon cède ses activités dans la vente de livres”

Antoine Oury - 30.08.2019

Edition - Librairies - amazon livres - amazon libraires - amazon antitrust


Le Department of Justice américain s'intéresse de très près à l'aspect anticoncurrentiel et monopolistique des activités de plusieurs grandes entreprises américaines des technologies. Les fameux GAFA sont dans le viseur, à savoir Google, Amazon, Facebook, Apple et quelques autres. L'association des libraires américains (ABA, American Booksellers Association) a sauté sur l'occasion pour décrier un peu plus les méthodes et l'influence du géant de la vente de livres...

I buy, therefore I am...
(MIKI Yoshihito, CC BY 2.0)


Alors que l'influence et la place des GAFA sont de plus en plus fréquemment comparées à celles des grandes sociétés pétrolières, démantelées dans les années 1910 et 1920 aux États-Unis, le Department of Justice s'est lancé dans de vastes enquêtes. Objectif : évaluer l'étendue de ces monopoles. Difficile de prédire leur issue, mais les libraires américains, par l'intermédiaire de leur organisation professionnelle, se sont engouffré.

Dans un long courrier adressé au ministère, l'American Booksellers Association garantit toute sa coopération dans l'enquête, étant donné qu'elle détient « des informations sur la concurrence entre les plateformes en ligne de par l'expérience de nos membres en compétition avec Amazon ». Selon l'ABA, il ne fait par ailleurs aucun doute qu'Amazon « peut utiliser sa domination pour manipuler les marchés, étouffer la compétition et porter préjudice aux consommateurs ».

Plutôt que comparer l'action d'Amazon à celle d'une compagnie pétrolière comme Standard Oil, démantelée en 34 sociétés en 1911, Oren Teicher, président de l'association, préfère l'exemple d'A&P, une chaine de supermarchés américaine dont l'activité fut contrôlée par le DoJ en 1949. « Le modèle d'A&P était alors basé sur deux piliers : développer de nouveaux formats de vente (comme les soldeurs et les supermarchés), et utiliser des menaces, du chantage et l'extorsion pour détruire la concurrence et manipuler les fournisseurs », rappelle Teicher.

Selon lui, la stratégie d'Amazon n'est pas si éloignée : le géant a déjà retiré des livres de la vente pour peser sur les négociations avec des éditeurs, réduit les prix, quitte à vendre à perte, pour obtenir un avantage sur ses concurrents, ou encore modifié les conditions des vendeurs tiers qui utilisent sa marketplace, en utilisant les données recueillies par leur biais.
 

Quelles mesures contre le monopole ?


Le président de l'association imagine même une société sans Amazon : « D'après les preuves exposées ici, il n'est pas exagéré d'affirmer qu'un monde sans Amazon aurait une économie de vente au détail plus productive et diversifiée, plus d'offres d'emploi sur le marché du travail, une offre plus étendue de titres de livres et de nouveaux auteurs, ainsi que des quartiers plus dynamiques et plus esthétiques avec des centres-ville animés. »

Pour contrer l'aspect monopolistique qu'il décèle dans la plateforme, Oren Teicher recommande « de séparer la marketplace d'Amazon et les activités de vente au détail », la marketplace permettant à Amazon, selon Teicher, de collecter des données sur les produits les plus demandés par les consommateurs pour ensuite tirer son épingle du jeu.
 
L'autre solution, selon lui, « serait d'exiger qu'Amazon cède ses activités dans la vente de livres », l'activité même grâce à laquelle Jeff Bezos a pu bâtir son empire de la vente en ligne...

L'intégralité du courrier de l'ABA est accessible ci-dessous.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.