Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Il faut être avocat pour confondre un Transformers et une fée magique

Victor De Sepausy - 30.08.2017

Edition - Justice - justice procès personnages - propriété intellectuelle procès - Hasbro Marvel Comics Mattel


Le chien aboie, les super-héros sauvent le monde et la caravane de la propriété intellectuelle passe devant les tribunaux. Trois grosses sociétés, Hasbro, spécialiste des jouets face à DC Comics et Marvel, éditeurs de comics, se retrouvent au milieu d’une plainte. Le problème est presque difficile à prononcer : Bumblebee...


Bumblebee, dans les films Transformers
 

 

La course-poursuite judiciaire a commencé : l’une des figurines de la série Super Hero Girls, fabriquée par Mattel, se nomme en effet Bumblebee. Or, les aficionados le savent, Bumblebee est le nom de l’un des Transformers – voire l’un des protagonistes les plus sympas des films, des comics, etc. 

 

Selon Hasbro, l’usage fait par Mattel de ce nom est une infraction directe de la propriété intellectuelle, puisque deux personnages ne peuvent pas avoir le même nom : cela crée une confusion dans l’esprit des consommateurs, et pourrait provoquer des pertes financières à Hasbro, lésée.

 

Sauf que... Là où les avocats sont de vilaines bêtes chercheuses de poux, c’est que, chez Super Hero Girl (publiée par DC Comics), Bumblebee est une sorte de fée avec des ailes dans le dos. Et le Bumblebee des Transformers est un Autobots tout ce qu’il y a de plus mécanique, qui se transforme en voiture. 

 

De toute évidence, l’enfant ne peut que se tromper. 

 

La plainte déposée devant le tribunal fédéral de New York accuse donc d’avoir introduit un produit susceptible de nuire aux bonnes ventes d’Hasbro. Et de contrevenir à la propriété intellectuelle, attendu que Bumblebee est une marque déposée, et tout particulièrement en matière de jouets. (voir la plainte)

 


 

Les Transformers sont apparus en 1984, à l’initiative de l’entreprise japonaise Takara Tomy et américaine Hasbro, déclinée rapidement en différents produits dérivés. L’univers comics a été initié en 1983 par Jim Shooter et Denny O’Neil — la publication se fit alors chez Marvel.

 

Mais problème : le personnage de Bumblebee, la fée, est apparu en 1976 dans Teen Titans #45 sous le nom de Karen Beecher, et en juin 1977 sous le nom officiel de Bumblebee... L’antériorité plaiderait donc en faveur de la petite fée tirée de l’univers de DC Comics. Hasbro tente cependant d’empêcher la vente de la figurine Bumblebee de Super Hero Girl, qui n’a envahi le marché qu’en 2011.
 

DC SuperHero Girls : la licence pour ados qui vaudra un milliard de dollars


La franchise DC Super Hero Girls a été lancée en partenariat avec Mattel en avril 2015. Elle se compose d’une sériée télévisée, de personnages figurines et de livres, romans et comics. 

 

 

 

 

via Hollywood Reporter