Il faut lire aux enfants des livres compliqués

Victor De Sepausy - 16.09.2016

Edition - Société - lire - histoires - enfants


Prendre à contre-pied les idées reçues en matière d’éducation et d’accès à la culture, c’est un des angles d’attaque utilisés par l’Américain Doug Lemov auteur d'un ouvrage plutôt décoiffant, Teach Like a Champion. Il préconise ainsi de lire aux enfants des livres qui ne sont pas de leur âge.

 

 

Pourtant, quand on entre dans une librairie et que l’on doit choisir un livre pour un enfant, il n’y a rien de plus simple. Tout est rangé précisément en fonction de l’âge et il n’y a plus qu’à piocher. Mais, selon Doug Lemov, s’il est nécessaire pour l’enfant de lire des livres de son âge, il faut aussi le confronter à des ouvrages qui le dépassent quelque peu, rapporte Slate.

 

Il peut être par exemple tout à fait opportun de laisser lire l’enfant seul les livres qui sont tout à fait adaptés à son âge. Mais, on peut continuer, en parallèle, à lui lire à voix haute des histoires en choisissant, cette fois, des livres qui ne sont nettement plus compliqués. A l’adulte alors d’adopter une lecture claire et d’expliquer aussi quand les mots et les phrases font problème.

 

On a longtemps cru que pour donner assurément le goût de la lecture, il fallait vraiment calibrer au plus précis les livres proposés aux capacités de l’enfant. Pourtant, il peut être judicieux de lui faire sentir aussi que lire est un défi et que c’est aussi ce qui peut faire toute la richesse de la lecture. On suscite alors chez l’enfant le désir d’en savoir toujours plus, de décrypter le mystère entourant certains mots ou expressions.