medias

Va te pendre : grosse déprime d'une libraire espagnole

Clément Solym - 24.08.2015

Edition - International - Mexique livres - ebook lecture - lecteurs librairies


Mercedes Doval, responsable de la librairie O’Recuncho, située à La Corogne (Galice), va donner envie à toute la profession de plier boutique, et éventuellement se pendre. Cet établissement, qui propose des livres anciens, gravures et cartes postales, déprime, profondément.

 

I love old books

I Love Old Books, CC BY ND 2.0

 

 

« Nous avons des livres pour deux euros, et les plus coûteux valent 350 € – et ont fortement diminué », explique-t-elle à La Opinion

 

La semaine passée s’est ouvert un salon du livre ancien, la Feria del Libro Antiguo y de Ocasión. Occasion de découvrir de véritables perles rares, avec des manuscrits qui enthousiasment les amateurs.  

 

Mais si, dans les Foires, son commerce fonctionne encore, aujourd’hui, constate-t-elle, « plus personne ne vient ».

 

Et son analyse est limpide : « Ici, nous avons des livres très bon marché, parce que les gens ont cessé de lire, et nous devons rivaliser avec les livres numériques. » 

 

Baisser les prix, encore et toujours, pour attirer les lecteurs ? Et s’il n’y a plus de lecteurs du tout ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.