Impossible de bloquer ou couper un Kindle volé ou perdu

Clément Solym - 31.08.2009

Edition - Société - Impossible - bloquer - couper


La popularité d'un gadget high-tech en détermine grandement la valeur et surtout la quantité de vols qui peuvent survenir. Dans le cas du Kindle d'Amazon, ces derniers semblent augmenter, au même titre que les mobiles, portables, APN et autres objets qui suscitent la convoitise.

L'histoire contée par Ars Technica est assez triste : un bonhomme s'est fait chiper son Kindle DX - le plus cher -, et bien qu'il ait pu constater que celui qui l'avait trouvé s'en servait avec un compte nouveau, il n'a rien pu faire pour le récupérer.

Une question se pose : l'objet est lié par une connectivité sans fil et Amazon a démontré qu'il avait la possibilité de s'introduire dans le lecteur pour en supprimer des fichiers. Donc, il devrait être possible de décourager le voleur, en éteignant à distance le Kindle DX, voire par un système de triangulation lancer le FBI sur ses traces et remonter tout un réseau de pirates qui contrefont des ebooks et ... euh... Hmm.

Bon, restons sur l'hypothèse de le rendre inutilisable.

Amazon, sollicité pour ce faire, a répondu à la victime qu'il était impossible de procéder à une telle action. Le service client lui a expliqué que non, pas moyen de brider le Kindle de cette manière. La seule chose possible est de désenregistrer le Kindle pour empêcher l'achat de livre via le compte du client lésé. Super... Autrement dit, une sorte de blocage de ligne pour un téléphone portable.

De même, il semble bien que la triangulation ne soit pas impensable, mais là encore, le service client n'avait pas vraiment envie d'en discuter avec le pauvre Justin Smith. La société serait limitée par la législation américaine pour pratiquer ce genre de choses... Loin des smartphones et des autres outils aujourd'hui employés, le Kindle est donc presque impossible à neutraliser en cas de vol, et encore plus complexe à retrouver...

En outre, précise Justin, les livres achetés sont complètement perdus, du fait des DRM, s'ils les avaient conservés sur son ordinateur et qu'il avait pu les lire avec l'application iPhone, mais surtout, parce qu'il n'existe pas de copie de secours pour les clients non enregistrés à travers leur lecteur... Rien à faire donc...