Imprimer son pistolet à la bibliothèque, une réalité qui inquiète

Antoine Oury - 14.08.2018

Edition - Bibliothèques - pistolet 3D impression - bibliothèque impression 3D - imprimante 3D arme


Depuis quelques mois, les États-Unis s'interrogent sur la conduite à adopter face à la diffusion en ligne de plans d'impression d'armes à l'aide d'imprimantes 3D. Une technologie au point, des plans facilement accessibles, tout indique qu'une multiplication des armes à feu en circulation pourrait survenir. Face au risque de perte de contrôle et en attendant une décision du législateur, les bibliothèques du pays équipées en imprimantes 3D adoptent des mesures de précaution.


Congrès ABF 2016 à Clermont-Ferrand
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Étrange requête, au cœur de l'été, à la Millburn Free Public Library, dans le New Jersey : un usager souhaitait utiliser l'imprimante 3D de l'établissement pour réaliser une pièce nécessaire au montage d'un fusil d'assaut AR-15. Quelques jours auparavant, l'organisation non lucrative texane Defense Distributed avait mis en œuvre les démarches pour mettre en ligne les plans nécessaires à l'impression de plusieurs pièces détachées d'armes à feu.

 

Face à la demande de l'usager, la bibliothécaire a réagi en utilisant le règlement intérieur, assurant qu'il interdisait l'impression d'armes. Quand l'usager a répliqué qu'il voulait en prendre connaissance, elle « lui a montré notre règlement, ajoutant que l'impression était limitée à trois heures, or, la sienne aurait demandé beaucoup plus de temps », précise Susan Jaffe Pober, directrice des services d'information. 

 

L'homme, visiblement très confiant, a assuré qu'il irait imprimer sa pièce dans un autre établissement. Dans un pays où les armes sont en vente libre, ou peu s'en faut, et où le droit à l'autodéfense est érigé en principe constitutionnel, la possibilité d'imprimer facilement des armes suscite l'inquiétude des professionnels en bibliothèque. Dès 2015, la plupart des établissements équipés en imprimantes 3D ont ajouté des articles sur le sujet dans leur règlement intérieur.

 

À la bibliothèque municipale de Millburn, le règlement précise ainsi qu'il n'est pas permis d'imprimer « des objets dangereux, nocifs, létaux ou représentant une menace immédiate pour la sécurité et le bien-être d'autrui ». L'American Library Association (ALA), association professionnelle des bibliothécaires, a publié des ressources en ligne pour accompagner les établissements.

 

L'association rappelle par ailleurs que la mise à disposition des plans sur internet « n'oblige en rien les bibliothèques et ne crée pas un droit d'utiliser ces plans pour créer des armes à feu sur les imprimantes 3D en violation de la politique de la bibliothèque ou en violation de la loi applicable à la fabrication ou à la distribution d'armes aux États-Unis ». Par ailleurs, une autre loi américaine prohibe « la création d’une arme indétectable par des appareils à rayons X ou des détecteurs de métaux ».

 

Armer les bibliothécaires “n'est pas une réponse
à la violence et aux tueries”

 

Néanmoins, partout dans le pays, des bibliothèques ont annoncé avoir provisoirement retiré les imprimantes 3D de leurs services aux usagers, comme en Floride ou dans l'État de New York. Le 31 juillet dernier, le juge Robert Lasnik a délivré une interdiction temporaire de distribuer des plans d'impression 3D à Defense Distributed, mais les bibliothécaires, comme d'autres citoyens américains, attendent désormais des mesures plus fermes.

via American Libraries Magazine, NCC News, Sun Sentinel

 




Commentaires

tongue rolleye Rhoo ma petite @DagomaFr pour illustrer votre article sur les armes 3d... Mon coeur saigne 💔 Je jure que mon #imprimante3d n'a jamais rien commis de tel ! Cc @antoineoury #print2lib

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.