Inauguration de la première bibliothèque sans livres

Clément Solym - 16.09.2010

Edition - Bibliothèques - magazines - numériques - ebooks


L'initiative est forcément étatsunienne, provient d'une université, et cadre avec la tendance actuelle de voir basculer l'utilisation des ouvrages et manuels scolaires dans leur version numérique.

Il revient à l'université du Texas à San Antonio d'avoir annoncé l'ouverture officielle de la première bibliothèque sans aucun livre, jamais créée. L'Applied Engineering and Technology (AET), offre cependant un ensemble de services similaires à tout autre établissement, mais sans que l'on ne soit en contact avec du papier.


l'université UTSA

Au menu des réjouissances,425.000 ebooks et 18.000 revues électroniques sous abonnement, et traitant d'une multitude de sujets. Accessibles pour les étudiants qui sont ou non inscrits, ils peuvent consulter ces documents sans mot de passe.

Cependant, quelques limitations interviennent : d'abord, il faut se déplacer, et l'endroit de la consultation ne contient que 80 places. Autant dire qu'elles seront chères. Dix ordinateurs, deux écrans LCD, une imprimante et un scanner, voilà ce que contient cette bibliothèque du futur. L'an prochain, des Kindle ou des iPads préchargés pourraient compléter l'offre.

La tendance qui se généralise que de passer à des accès numériques fait donc des petits, suite à la suppression, par exemple, de 10.000 exemplaires papier de la bibliothèque de l'université de Stanford. UTSA, avec cette perspective de tout numérique, entend proposer à ses ingénieurs un espace de travail en accord avec leurs recherches.

« Comme notre campus devient une université de recherche nationale, il est important que nous continuions à créer des collectivités qui impliuquent les étudiants », a déclaré Krisellen Maloney, doyen des bibliothèques. « Dans cette bibliothèque, nous encourageons la collaboration. .../... C'est le début de leur formation d'ingénieurs et de scientifiques professionnels. »