Incendie criminel d'une librairie-café, engagée dans l'antifascisme

Nicolas Gary - 06.11.2019

Edition - Librairies - incendie crime librairie - Italie Rome librairie - antifascisme livres idées


La France a ses Moutons électriques, éditeur BD de renom. L’Italie avait jusqu’à présent sa Pecora Elettrica (litt. Mouton électrique), une librairie-café tout aussi renommée. Centre névralgique et intellectuel de l’antifascisme, l’établissement vient de subir un nouvel incendie.


 

Au printemps dernier, le 25 avril, la librairie-café Pecora Elettrica avait été contrainte de fermer ses portes. Et voici que, quelques mois plus tard, un nouvel attentat est perpétré. « Un événement terrible, une attaque contre une librairie », se désole le ministre du Patrimoine culturel, Dario Franceschini. 

Située à Casilina, quartier de Rome, la librairie a vu affluer pompiers et policiers dans la nuit du 5 novembre : à cette heure, la piste criminelle n’est pas exclue. À l’intérieur de la librairie, des traces de liquides inflammables ont été retrouvées et la porte d’entrée aura été fracturée pour permettre de rentrer. 

« Détruire les liens d’idées et de promotion de la culture, comme les librairies, est une action vile et dangereuse pour la démocratie, qui ne devrait pas trouver place dans notre pays », s’indigne le président de l’Association des éditeurs italiens, Ricardo Franco Levi. 

L’affaire est plus douloureuse encore : la Pecora Elettrica devait célébrer sa réouverture ce 7 novembre, après plusieurs mois de travaux. « Ce soir, le feu l’a détruite de nouveau. Ils sont entrés et ont mis le feu à tout », se désole le propriétaire. 

Impossible de quantifier les dégâts, et la réouverture tant attendue sera repoussée d’autant. Dans le quartier de Centocelle, où elle se trouve, la communauté s’était largement mobilisée pour faciliter le retour de la librairie. 
 

L'histoire se répète, atrocement


Une collecte de fonds avait d’ailleurs permis de financer les travaux : 33.000 € avaient été collectés en ligne et 18.000 € autres par des dons directs aux propriétaires. « Tout est à recommencer… », se désolent les libraires. Depuis des années, la Pecora Elettrica s’engage socialement dans la vie du quartier, avec des événements allant de la présentation de livres à des représentations théâtrales, toujours avec une portée antifasciste. 

En avril dernier, les propriétaires se réjouissaient de l’enthousiasme manifesté par les voisins, de la solidarité ambiante. Au lendemain du lancement de leur crowdfunding, ils disaient : « Ce sera une fête, l’occasion de se retrouver tous ensemble, de se connaître et de se rencontrer, de recommencer à bâtir des projets et partager des rêves. »

La librairie devait rouvrir, « plus belle qu’avant », avaient-ils assuré.


via Roma Today


Commentaires
Juste une chose que je ne comprends pas : si une librairie pro faciste existait , elle serait sans cesse pointé du doigt. Or les antifa, sont naturellement de gauche enfin extrême gauche, marteau et faucille dans leur coeur mais du coup ca choque personne qu'ils représentent les idéaux de Staline qui tout au long de sa vie à fait plus de mort qu'Hitler ? Ça passe mieux ? et pourquoi ? On se rend bien compte que les vrai FA ce sont les ANTIFA il suffit d'en rencontrer lors de manif .... confused
Une librairie antifasciste est donc prostalinienne... ton confusionnisme mental se double d'une vraie culture historique ! Continue à brûler des livres, on continuera à les éditer pour que tu ne puisses pas les lire.
Je ne peux m' empêcher de vous dire qu' avant d' écrire il faut réfléchir pour dire et respecter la vérité des faits.Alors s' il vous plaît essayez,tentez au moins de faire fonctionner les deux trésors qui habitent un être humain.l' intelligence et le cœur pour la connaissance.Les libraires sont des passeurs indispensables de tout cela.Vouloir détruire ce qui ne nous correspond pas vous semble donc défendable?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.