Incendies en Australie : les auteurs se mobilisent pour collecter des fonds

Camille Cado - 07.01.2020

Edition - Société - Incendie Australie fonds - #AuthorsForFireys - enchères auteurs


Depuis le mois de septembre, de gigantesques incendies ravagent l’Australie. Pour soutenir les pompiers du pays, de nombreux auteurs ont décidé de se mobiliser en organisant une vente aux enchères sur le réseau social Twitter. Manuscrits, illustrations, ou encore services seront mis en vente jusqu’au 11 janvier 2020. Les fonds récoltés seront ensuite reversés à la Country Fire Authority (CFA) comme aide financière aux pompiers et à leurs familles pour les dommages subis. 
 
 Image d'illustration, Adina Voicu - pixabay license 


Derrière ce projet, deux autrices de romans young adult, destinés aux jeunes adultes : Emily Gale  (The Other Side of Summer) et Nova Weetman (Frankie and Joely). Elles ont déclaré avoir emprunté l’idée à leur consœur, Zana Fraillon, qui avait collecté des fonds pour les réfugiés grâce à une vente aux enchères sur Twitter. 

« Au départ, on en a juste parlé à quelques amis auteurs pour savoir si c’était une bonne idée », déclare Emily Gale à The Sydney Morning Herald. « Et puis les réponses que l’on a reçues ont été meilleures encore que ce qu’on aurait pu espérer. »

Le principe est simple. Les auteurs gèrent de manière autonome leurs enchères, en postant l’objet de la vente sur le réseau social sous le hashtag #AuthorsforFireys. Les utilisateurs intéressés répondent au tweet en faisant une offre en dollars australiens, évidemment.

D’autres personnes peuvent ensuite surenchérir jusqu’à la fin de l’enchère. Une fois terminé, l’auteur contactera celui qui a été le plus offrant et l’invitera à verser la somme due en tant que don, directement sur le site du CFA. Une preuve sera bien sur demandée, suite à quoi, l’article sera envoyé, ou le service rendu.

L’opération se déroulera pendant une semaine, de ce lundi 6 janvier 2020 au samedi 11 janvier à 23h, heure locale. Les auteurs proposent toutes sortes d’offres : des rares exemplaires de leurs livres bien évidemment, des manuscrits signés, mais aussi des services comme des conseils d’écriture ou encore des relectures de manuscrits.
 

#AuthorsforFireys : troquer des livres contre une aide, une aubaine


De nombreux auteurs, principalement australiens, se sont mobilisés. Par exemple, Richard Flanagan, qui met en vente une copie signée de son roman The Narrow Road to the Deep North, récompensé par le prix Booker en 2014 (paru en France sous le titre de La Route étroite vers le nord lointain, trad. France Camus-Pichon, Actes Sud). L’écrivaine américano-coréenne Min Jin Lee propose elle aussi des exemplaires signés de son deuxième roman, intitulé Pachinko.
 

La romancière britannique Joanne Harris, connue pour sa trilogie Chocolat, a aussi manifesté son soutien. Elle propose sur le réseau social de lire le synopsis et le premier chapitre du manuscrit d’un utilisateur et de lui faire son retour pendant une session Skype d’une heure. 

La Bibliothèque d’État du Victoria a également participé à la vente aux enchères en proposant une visite privée à 9 utilisateurs pour découvrir les trésors de son fonds. 
 

Tous les détails sont disponibles sur le site web

via The Bookseller



Commentaires
Qui lance ces appêls aux dons, à quels escrocs de sociétés caritatives vont-ils profités réellement, quand on sait que tous ces feux sont organisés! Portugal, Bibliothéques nationales Portugaise et Présilienne, Notre Dame (et les appels aux dons: je tousse), l'Australie aujourd'hui...
Belle idée ! Pourquoi des auteurs français ne s'y joindraient-ils pas sur le même mode? Et des éditeurs?
C'est une initiative magnifique. Elle est vraiment méritoire. Aussi parce qu'elle ne s'interroge pas si des "escrocs" - d'où qu'ils proviennent - seront des obstacles ou si les incendies sont oeuvres de malfrats. Agir pour le bien commun sous entend prendre des risques et parier sur la réussite, si humble soit-elle. Exhiber tout un éventail d'échecs "parce que celui-ci ou celui-là" est un prétexte à l'inertie, l'indifférence et, malheureusement, une certaine complicité.



Toute ma sympathie pour ces auteurs australiens qui ne se limitent pas aux mots et passent à l'action, aussi aventureuse soit-elle. Pourvu qu'elle contribue à l'extinction de cet enfer. Je suis avec eux, de tout mon cœur et leur souhaite bien du courage.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.