Inde : la création d'ebooks au service de la promotion des entreprises

Camille Cornu - 30.11.2015

Edition - International - yourstory - papyrus - ebooks création Inde


La plateforme indienne YourStory, disponible dans 13 des langues parlées en Inde, permet aux entrepreneurs et autres acteurs du changement de rendre publique leur histoire afin d'améliorer leur réseau. L'entreprise vient de racheter Papyrus, un site de création d'ebook et d'auto-édition, qui permet ensuite de vendre son livre en ligne. 

 

 

 

« Chez YourStory, nous sommes chaque jour guidés par la chance de transmettre les histoires des gens qui agissent, qui créent leur propre monde et le monde qui les entoure. Nous voulons que chacun soit capable de raconter son histoire. L'acquisition de Papyrus est une étape importante pour concrétiser cet objectif », a commenté Shrada Sharma, la fondatrice et PDG de YourStory.

 

YourStory est la première plateforme d'Inde, dédiée à la promotion des entrepreneurs. Elle a été fondée en 2008 et a depuis transmis les histoires de plus de 15.000 entrepreneurs et a permis à plus de 50.000 entrepreneurs d'améliorer leur réseau en participant à des conférences et rencontres.

 

L'entreprise vient de racheter Papyrus, une plateforme de création d'ebooks. Munis d'une interface simple à utiliser, les auteurs peuvent choisir leur couverture, importer du contenu à partir du web, etc. Les auteurs peuvent ensuite mettre leur ebook en vente sur le site, ou choisir de la partager gratuitement. 

 

« Papyrus a été créé dans le but de simplifier la création d'ebooks. Par extension, il a pu rendre l'autopublication plus abordable. Faire partie de YourStory donnera à Papyrus l'accès à une plus large base d'utilisateurs et participera à mener notre service à un meilleur niveau », a déclaré Gaurav Tiwari, qui a fondé Papyrus en 2012. 

 

Le fondateur de Papyrus en a profité pour rejoindre l'équipe de YourStory, en dirigeant son service technologique. Il y développera notamment un service de contenu généré par les utilisateurs. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais a consisté en un apport financier et une prise de participation.