Le libraire canadien Indigo a réduit ses pertes de 35%

Julie Torterolo - 05.08.2015

Edition - International - Indigo Books & Musics - diminution des pertes - Canada


Le libraire canadien Indigo Books & Music pousuit sur sa lancée. Déjà le mois dernier, la directrice de l’enseigne parlait d’un réel regain pour les « brick and mortar » et affichait une augmentation de 6,5 % des ventes en magasin. La librairie aurait ainsi réduit ses pertes de 35 % au trimestre précédent, terminé le 27 juin dernier.

 

forester401, CC BY NC 2.0

 

 

Depuis 1996, année de création d’Indigo, la chaîne canadienne a exploré le concept de magasins remplis de produits hétérogènes, dont le dénominateur commun est la culture. Depuis quelques années, l’enseigne a ainsi particulièrement développé des produits dérivés tels que la papeterie et la décoration.

 

Une solution qui semble fonctionner puisqu’au 27 juin dernier, l’enseigne Indigo Books & Musics affichait d’une perte nette de 9 millions $ contre 14 millions $, à la même période, l’année précédente. Une réduction de 35 % selon les documents présentés à la presse. 

 

Indigo Books & Musics fait également état de 5,3 % de croissance, malgré la fermeture de plus de deux de leurs magasins (il en reste tout de même 216). De même, les ventes en ligne se portent bien mieux, avec une croissance de 18,2 %.

 

« C’est le 7e trimestre consécutif de croissance et le 5e trimestre pour ce qui est de l’amélioration de la rentabilité. Tout cela confirme que notre stratégie nous mène dans la bonne direction. Nous travaillons actuellement avec enthousiasme sur des initiatives afin de continuer à faire augmenter notre croissance de manière dynamique », a déclaré Heather Reisman, la directrice de Indigo Books & Musics.