Inferno, le prochain Dan Brown, suscite déjà l'engouement

Xavier S. Thomann - 14.05.2013

Edition - Librairies - Dante - Inferno - Dan Brown


Les lecteurs se pressent depuis ce matin pour se procurer leur exemplaire du nouveau livre de Dan Brown. L'auteur du Da Vinci Code a visiblement beaucoup d'admirateurs. Les spécialistes de la librairie estiment que les ventes vont être excellentes. Tant mieux pour lui. 

 

 

Dante's Flaming Pan

L'enseigne d'un restaurant à la Nouvelle-Orléans,

Infrogmation, CC BY 2.0

 

 

Chez Waterstones, les précommandes ont atteint des niveaux similaires à ceux de The Casual Vacancy de J.K. Rowling. Un porte-parole du libraire britannique a déclaré à Reuters : « Nous pensons que ce livre va être le best-seller de l'année parce que Dan Brown est dans une catégorie à part entière ». Le livre consacre le grand retour de Robert Langdon, que l'on avait découvert dans le Da Vinci Code

 

Comme l'indique le titre du roman, Inferno, il y est question de l'enfer. Un titre qui ne peut manquer d'évoquer l'oeuvre de Dante, dont Brown a rappelé l'importance dans l'imaginaire collectif. Dans un entretien au Sunday Times, il va même jusqu'à dire : « Mon sujet c'est la vision de l'enfer selon Dante ». Selon lui, notre vision de l'enfer dépend largement des écrits du poète italien. 

 

Le succès de ce livre est donc pour ainsi dire assuré. Les méchants critiques qui pointeront les faiblesses et approximations de l'ouvrage (c'est de bon goût quand Brown publie un livre) n'auront que peu d'impact. D'ailleurs, dans l'ensemble, les premiers papiers sont plutôt enthousiastes, même si certains confrères britanniques ont fait preuve d'ironie.

 

Le Daily Mail, par exemple : « A la lecture, on voit bien que l'auteur réfléchissait en même temps aux décors exotiques pour le film qui devrait logiquement suivre ».

 

Pour preuve, il y a déjà foule ce matin, à huit heures, devant le magasin Waterstones de Piccadilly. Certains n'ont pas hésité à venir plusieurs heures à l'avance, impatients de mettre leurs mains sur l'ouvrage. À chacun sa passion.