Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Insolvable, Weltbild s'offre malgré tout une plateforme de vente de livres

Antoine Oury - 28.08.2014

Edition - International - Weltbild insolvabilité - bücher.de site Internet - rachat plateforme de vente


L'année 2014 aura été délicate pour le groupe rassemblant chaîne de librairies et maisons d'édition, Weltbild. Déclaré insolvable et amputé d'un millier d'employés pour rester à la surface, le groupe vient malgré tout de racheter la totalité de la plateforme de vente bücher.de, créée en 1999 par quatre partenaires. 

 

 

So, dann wollen wir diesen tolino mal in die Mangel nehmen. Noch lacht er ...

Le Tolino Shine (Leander Wattig, CC BY-SA 2.0)

 

 

Au moment de la création du site, celui-ci avait su rassembler Axel Springer, le groupe Holtzbrinck, l'opérateur téléphonique T-Online et Weltbild. Les différents partenaires se sont éloignés au fil des années, et, quinze ans plus tard, il ne restait plus que Springer et quelques actionnaires, qui ont revendu la totalité de leur participation (33,3 %) à Weltbild.

 

« Cette acquisition reflète l'importance croissante qu'a pris le commerce en ligne dans le commerce du livre », a déclaré Arndt Geiwitz, l'administrateur judiciaire chargé du redressement du groupe Weltbild, en poste pour représenter les créditeurs du groupe, minoritaires (40 % du capital). En effet, le groupe Droeger International, fonds d'investissement allemand, a repris en juillet Weltbild, à 60 %, contre 20 millions € de plus au capital et le prêt d'une somme d'argent au montant non précisé.

 

La plateforme bücher.de, qui vend depuis sa première sortie publique le lecteur ebook Tolino, aurait effectué pour 50 millions € de ventes en 2012, selon les derniers chiffres révélés dans le communiqué de presse officiel.