Installation et retrait du WiFi dans une bibliothèque de Paris

Clément Solym - 29.08.2009

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - chaptal - wifi


Le Supap-FSU et l'association Robin des toits dénoncent la mise en place de quatre bornes WiFi dans la bibliothèque Chaptal (9e arrondissement) dont le public est jeune. De plus elle se trouve à proximité d'une crèche.

Les bornes WiFi ont été retirées aussitôt, avant même que le Supap-FSU ait pu réagir. Le syndicat marque tout de même sa consternation devant cette installation, alors que la conférence citoyenne avait opté en faveur du principe de précaution.

Elle avait notamment établi le 18 juin dernier, qu'il valait mieux éviter que la ville s'équipe de matériel inutile et avait demandé que le WiFi soit retiré des lieux publics et soit interdit dans les lieux accueillant des enfants.

La mairie de Paris avait fait savoir, en juillet qu'elle suivrait ces recommandations et avait retiré le WiFi de quatre bibliothèques dans lesquelles les employés s'étaient plaints de maux de tête. Elle s'était alors baptisée « Ville numérique responsable ».

Le Spap-FSU trouve l'installation des quatre bornes WiFi dans la bibliothèque Chaptal, d'autant plus consternante qu'il existe déjà une vingtaine de postes informatiques donnant accès à internet et équipés d'un procédé filaire.

Dans l'édition de vendredi du Parisien, la mairie se défend en indiquant que « Le plan de branchement des bornes WiFi avait été élaboré il y a très longtemps. La conférence citoyenne sur les ondes n'avait pas encore eu lieu à ce moment... »