Interforum : le "non-retour" de François Bourgeois, directeur général

Nicolas Gary - 06.09.2013

Edition - Interforum - François Bourgeois - Guillaume Vicaire


Exclusif : Selon différentes sources concordantes, l'actuel directeur général d'Interforum, François Bourgeois ne reprendrait pas ses fonctions au sein de la société de distribution du groupe Editis. Nommé en mai 2012 par le PDG d'Editis, Alain Kouck, cet ancien de Edenred France accédait également au Comité de Direction de la société Interforum. Alain Kouck conservait cependant la présidence d'Editis.

 

 

 

 

« Une erreur de casting qui dure depuis un an », nous explique-t-on, en évoquant la nomination de François Bourgeois, alors que la disparition dans l'organigramme de la société n'est pas encore officialisée par Editis. Pour l'heure, on parle encore de « non-retour », bien que le départ semble déjà acté.

 

La CGT Interforum interroge alors la direction même d'Editis : « Pourquoi une entreprise qui refuse à tous ses services les moyens, pas exceptionnels pourtant, d'un fonctionnement plus ergonomique, confortable et adapté aux exigences de la concurrence outrancière que se livrent les groupes d'édition, a-t-elle si rapidement budgeté un poste financièrement lourd qui ne s'imposait pas ? A-t-on, en haut lieu, commis une banale erreur de calcul ? D'entretien d'embauche ? D'estimation de besoin ? »

 

François Bourgeois avait été pris à parti en décembre dernier, alors que les équipes des forces de vente réclamaient une révision complète de leur plan de rémunération. Les objectifs, à réaliser étaient « de moins en moins réalistes face à la conjoncture et à la mutation de notre métier », se plaignaient ainsi les deux équipes hypermarchés, l'équipe proximité et les six équipes librairies, hors CDD.

 

Selon nos informations, il reviendra à Guillaume Vicaire, aujourd'hui directeur général d'Editis d'assurer l'intérim en attendant une nomination prochaine. Cet ancien de la grande distribution - parti de Carefour pour arriver chez Editis - a lui-même été nommé en septembre 2012.

 

Selon des documents dont ActuaLitté a pu prendre connaissance, on estime que les dividendes versés par Interforum auraient représenté en 2010 et 2012 plus de 40 % du résultat net du groupe Editis. Pour les actionnaires, la totalité des dividendes versés s'élèverait à 15,3 millions € versés en 2012 au titre de l'année 2011 et serait estimée à 13,7 millions € pour 2013.

 

Et la CGT de conclure : « Si la quasi-disparition de M. Bourgeois et de son poste est avérée, libérant de fait une masse salariale conséquente, il nous paraît logique d'exiger que les moyens soient enfin donnés à l'entreprise de fonctionner normalement, et de douter de la fiabilité et de la pertinence d'éventuelles autres embauches à venir de cadres supérieurs dans l'entreprise. »

 

Editis n'était pas joignable pour apporter de précisions.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.