Internet accélère les échanges sur le marché des livres rares

Julien Helmlinger - 05.06.2013

Edition - International - Internet - Livres rares - Placement


Si autrefois les livres anciens risquaient fort de prendre la poussière sur les étagères, l'essor de la vente en ligne, à l'ère du numérique, contribuerait à dépoussiérer ce commerce de papier. Matthew Haley, responsable dédié aux manuscrits au sein de la maison londonienne Bonhams, a fait état ce week-end des dernières tendances concernant la niche. Le verdict de l'expert : internet permettrait à un plus grand nombre de collectionneurs, et autres spéculateurs, d'être rapidement tenus au fait des derniers mouvements sur le marché de ces perles rares.

 

 

 Le plus vieil imprimé des Etats-Unis

 

 

Au cours de l'année 2008, certaines études relevaient déjà le fait que le potentiel lucratif du placement sur les livres anciens, pouvait se révéler supérieur à celui d'un investissement dans l'immobilier. Et avec la mise en ligne croissante des catalogues de libraires, accessibles depuis les quatre coins du globe, le phénomène s'en trouverait sérieusement dopé.

 

En marge du Hay Festival, le spécialiste a expliqué que la valeur des livres rares et uniques augmenterait désormais de plus en plus vite, ajoutant que de son côté, la demande explosait principalement en ce qui concerne les ouvrages spécialisés sur des sujets bien précis.

 

Selon son expérience dans ce commerce, les ouvrages aux valeurs les plus élevées comme les plus modestes connaîtraient la hausse de prix la plus importante. En comparaison, la gamme intermédiaire aurait tendance à voir la valeur des livres stagner. Et il estime qu'aux yeux des bibliophiles, la transition de l'édition vers les publications numériques aurait tendance à donner lus de valeurs aux livres imprimés.

 

L'argent aurait peut-être une odeur, celle du vieux papier...

 

Via Reuters.