medias

Internet Archive veut acheter plus de livres numériques

Clément Solym - 03.05.2012

Edition - Bibliothèques - Internet archive - acheter - livres numériques


Fondée en avril 1996 par Brewster Kahle à San Francisco (Californie), l'Internet Archive a pour but de constituer, stocker, préserver et gérer une archive de l'internet, en sauvegardant et stockant la totalité du web tous les deux mois.

 

Le but est d'offrir un outil de travail aux universitaires, chercheurs et historiens, et de préserver un historique de l'internet pour les générations futures. L'Internet Archive se présente donc comme « une bibliothèque de l'internet » puis, dans un deuxième temps, comme « une bibliothèque numérique à but non lucratif destinée à procurer un accès universel au savoir humain ». (voir notre dossier)

 

Investir dans les livres pour les sauvegarder

 

La mission de l'établissement ne peut cependant s'accomplir sans que de nouveaux ouvrages viennent compléter l'offre grandissante de la bibliothèque. En assurant la promotion de la littérature, de l'alphabétisation et de la citoyenneté, Internet archive devient une organisation essentielle. Avec l'intention d'acheter et de proposer de plus en plus de livres. 

 

 

 

« Pour l'heure, nous achetons, prêtons et préservons des livres numériques venant d'éditeurs et de librairies, mais nous n'avons pas trouvé beaucoup de livres à vendre à tout prix. » L'Internet Archive travaille pour l'heure au prêt d'ebooks depuis ses plus grandes plateformes, OpenLibrary.org et Archive.org. Un moyen d'enrichir la base de données et l'offre, compatible avec tout type d'appareils.

 

Mais c'est désormais directement auprès des éditeurs que l'IA souhaite se fournir, dans l'espoir de mettre en place une relation saine et productive avec les bibliothèques et les éditeurs. « Et bien entendu, en respectant les droits et les responsabilités pour assurer la création d'une préservation durable des livres, et un accès sur le long terme. »

 

 

« Ce que nous aimerions faire, c'est de ne pas perdre la relation que les bibliothèques ont bâtie avec les éditeurs, simplement parce qu'aujourd'hui, nous sommes en mesure d'acheter et de prêter des livres numériques, plutôt que des livres papier. »

 

Une belle déclaration d'amour.

 

 

http://blog.archive.org/2012/05/02/we-want-buy-your-books-internet-archive-letter-to-publishers/




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.