Inviter Macron à Fleury Mérogis pour rencontrer les intellectuels russes

Fasseur Barbara - 17.03.2018

Edition - International - Natalia Turine Paris - Livre Paris Russie - Boycott Macron Russie


Hier, ActuaLitté publiait dans son intégralité la lettre ouverte de Natalia Turine suite au boycott du stand de la Russie, lors de l’inauguration du salon Livre Paris. Une rencontre avec l’auteur à l’origine de la missive permet une remise en contexte sous un nouvel angle. Malgré ses auteurs prêts à encaisser l’affront, Natalia Turine a tout de même tenu à s’exprimer sans langue de bois : il faut que les visiteurs entendent ce qu’ils ignorent peut-être pour le moment. Le respect ne s’achète peut-être pas, mais la place d’invité d’honneur, elle, a un prix.
 

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Dans une tribune reprise en morceaux choisis par l’AFP, on comprenait le désarroi de la propriétaire indépendante des éditions Louison et de la librairie du Globe qui s'était vu confier la tâche de porter la littérature russe au salon. C’est sans aucune aide ni subvention qu’elle a dû acheter un stand au salon Livre Paris pour représenter la Russie espérant, comme l’entendait Macron, participer aux échanges entre intellectuels russes et français.

Natalia Turine avait d’ailleurs été choisie avec un autre éditeur, des éditions Verdier, pour rencontrer et échanger avec le président lors de l’inauguration du salon. Premier plot twist, les entretiens sont annulés. Soit, Natalia ne se formalise pas, Emmanuel Macron assurant qu’il dialoguera malgré tout avec les auteurs russes présents à la librairie du Globe.

Quelle n’est donc pas la surprise de l’éditrice de voir Macron et sa cohorte de caméras rôder autour du stand toute la soirée sans jamais approcher des auteurs présents ! L’ambiance est à l’incompréhension, à la morosité. « C’était un peu désespérant » confie-t-elle à ActuaLitté.

Bon gré mal gré, tout le monde rentre se coucher. Et bien que ses auteurs et collègues rappellent à Natalia que la bonne parole de notre président leur importe peu, l’esprit de révolte s’est emparé de sa plume. Dans sa lettre ouverte, c’est en tant qu’entrepreneure française, qu’investisseuse européenne qu’elle s’exprime sur un comportement qu’elle ne saisit pas.
 

Livre Paris : Monsieur Macron, votre boycott
“m’a fait l’effet d’une douche froide”


Car le boycott du président Macron lors de l’inauguration met la librairie du Globe et la maison Louison en péril. Elle se demande quel est au final le message du président. « Dois-je fermer mes deux entreprises pour être une bonne Européenne ? »

Elle a également confié à ActuaLitté la liberté et le soin d’ajouter un P.S. à sa lettre ouverte :
 
« Si Monsieur Macron veut parler aux intellectuels russe, il n’a qu’à se rendre à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis où est emprisonné Piotr Pavlenski l’un de mes auteurs. »

Facétieux, certains lecteurs de ActuaLitté, encourageant le boycott du président français, lui recommandaient également de cesser la vodka, pour marquer sa solidarité vis-à-vis du Royaume-Uni. « Il était hors de question que je me rende sur un site officiel, nous allons nous concerter dans les prochains jours. Et nous verrons les réponses qu’il convient d’apporter à cette agression sur le sol de nos alliés britanniques », déclarait en effet le président de la République pour justifier son dédain.
 

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.