Irak : un Coran écrit avec le sang de Saddam Hussein

Clément Solym - 21.12.2010

Edition - Société - coran - sang - saddam


Exécuté en 2006 pour crimes contre l’humanité, Saddam Hussein n’était pas à un désir mégalomane près. Pendant sept ans, un Coran bien particulier est demeuré enfermé dans le secret de la grande mosquée de Bagdad.

Mais aujourd’hui, alors qu’on a depuis longtemps détruit les monuments que l’ancien dictateur avait fait ériger à sa gloire, on ne sait que faire de ce Coran écrit avec le sang de Saddam Hussein.

Pendant deux ans, à la fin des années 90, le dictateur s’est fait prélever un total de 27 litres de sang qui ont servi à la rédaction d’une copie du texte sacré des Musulmans. Avec l’arrivée des Américains en 2003, ce Coran a été enfermé dans un coffre-fort gardé par les dignitaires religieux de Bagdad.


Mais, maintenant que le temps a coulé, on ne sait que faire de cette relique : faut-il la détruire comme on a déboulonné les différentes statues du dictateur ? Ou faut-il, au contraire, l’exposer afin de l’ériger en symbole de la folie de Saddam Hussein.

Les Irakiens demeurent très divisés sur le sujet et les autorités religieuses se refusent à prendre toute décision à l’heure actuelle ne voulant pas courir le risque d’être à la source de nouvelles effusions de sang entre les Baasistes et les Sunnites. Cette copie du Coran reste donc, pour l’instant, bien enfermée dans une crypte de la grande mosquée de Bagdad.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.