medias

Iran : une bibliothèque de la taille de Téhéran

Laure Besnier - 16.02.2018

Edition - International - Téhéran Iran - Métro ebook - Livre numérique


Et si la capitale de l'Iran devenait une gigantesque bibliothèque ? C'est le pari d'une start-up spécialisée dans la vente de livres numériques et audio, Fidibo, associée avec la société de transport de la ville Tehran Urban & Suburban Railway Operation Co. Elles offrent, dans le métro, une lecture gratuite d'ebooks, pendant une heure.  

Publicité pour l'opération par Fidibo

 

Fidibo possède 16 000 titres, fournis par 400 éditeurs iraniens tels Amirkabir, Qoqnoos, Niloofar, Negah, Ghatreh, Mahi, Agah, Ney... L'application éponyme de la start-up aurait été téléchargée 1,5 million de fois depuis son lancement, en 2014. 

 

En s'associant avec le métro de Téhéran, Fidibo offre une heure de lecture gratuite aux usagers. Et si ces derniers souhaitent finir le livre qu'ils ont commencé, ils peuvent l'acheter sur l'application, avec une réduction de 20 %. 

 

Pour réaliser cette opération, la start-up a installé dans vingt-deux stations de métro des panneaux à écran tactile, des « fidiboxes ». Ceux-ci affichent des QR Code à partir desquels les usagers peuvent télécharger un ouvrage. Au bout d'une heure, ce dernier est verrouillé, laissant deux possibilités au lecteur : aller scanner un autre QR Code ou l'acheter. 
 

 

L'objectif de Téhéran ? Ouvrir « une bibliothèque aussi étendue qu’une ville ». Selon le responsable de Fidibo, Majid Ghasemi, « les fidiboxes peuvent être installés dans d’autres lieux publics, où les gens passent des heures à attendre, comme les gares routières, les hôpitaux et les cliniques ».

 

 

Une opportunité de taille pour les Iraniens, souvent confrontés à des livres imprimés chers du fait de l'important besoin d'importation de papier. En tout cas, l'idée de Fidibo — en plus de l'intérêt commercial — complète, ce mois-ci, le lancement annuel par le président Hassan Rouhani du Book of the Year Award (qui récompense, lui, un livre imprimé).





Commentaires
Si le régime donnait un peuplusde liberté de penser se searait plus utile. Merci de libérer les milliers de prisonniers de conscience qui pourissent dans les geoles des mollahs.
quel rapport??
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.