Irène Frachon, auteure de Mediator 150 mg, témoigne

Clément Solym - 13.01.2011

Edition - Justice - mediator - 150 - irène


Irène Franchon, pneumologue de son état, s’est fait connaître de grand public en signant cet été un ouvrage dénonçant les effets secondaires de la prise régulièrement du Mediator 150 mg, le nom de médicament donnant également titre à son livre.

Pour faire toute la lumière sur cette sombre histoire, les enquêteurs ont souhaité entendre hier Mme Franchon qui a longuement étudié les conséquences désastreuses de la prise du Mediator comme coupe-faim.


Alors que les plaintes se multiplient en l’encontre du laboratoire pharmaceutique Servier, qui est à l’origine de ce médicament, Irène Franchon occupe une place de choix dans ce combat. C’est aussi à ce titre que les journalistes du Télégramme l’avait élue Bretonne 2010.

Officiant au sein du CHU de Brest, Irène Franchon avait commencé son combat contre le Mediator depuis longtemps déjà lorsque le médicament fut enfin interdit par l’Afssaps en novembre 2009.

Son livre paru aux éditions Dialogues.fr en juin 2010 s’est déjà écoulé à près de 10 000 exemplaires. Pourtant, sa sortie ne s’est pas fait sans difficultés. Le TGI de Brest avait en effet demandé la censure du sous-titre : « Combien de morts ». Désormais les choses se précisent et même le laboratoire commence à reconnaître les faits.