Irlande : le comité de censure interdit un livre pour obscénité, une première en 18 ans

Joséphine Leroy - 15.03.2016

Edition - International - censure comité Irlande - violence


Le Censorship of Publications Board of Ireland (comité de censure irlandais) s'est réuni le 1er mars 2016 et a décidé d'interdire le livre de Jean Martin, The Rapped Little Runaway (publié à New-York). Le motif : des scènes trop imagées d’un enfant victime de viol. C'est la première fois, en 18 ans, que le comité use de l'interdiction pour obscénité. 

 

(Eliens / CC0)

 

 

Avec cette interdiction, le livre ne pourra être ni publié ni vendu. The Independent évoque les propos du président du comité, Shane McCarthy : ce dernier a expliqué que cette décision avait été prise unanimement par les cinq membres du comité. « C’était la seule issue. (…) Soit nous l’interdisons, soit nous l’autorisons. Ce n’est pas comme un film où la limite d’âge est indiquée. C’est soit noir, soit blanc » s’est justifié McCarthy. 

 

Il s’est à nouveau défendu en affirmant qu’il n’y avait que peu de livres interdits en Irlande et qu’il fallait utiliser cette possibilité lorsque des cas extrêmes se présentaient : « C’est la première fois que nous interdisons un livre depuis 1998. » 

 

Base Guide to London, le dernier livre à avoir été épinglé, avertissait les touristes du « côté sombre de la capitale » et pointait les quartiers « de mauvaise réputation ». Par ailleurs, il n’y a pas eu d’interdiction récente pour obscénité, mais il y en a eu pour incitation à l’avortement et à la fausse couche note le journal irlandais.