Isabelle Giordano, représentante de la culture française à l'international

Cécile Mazin - 21.01.2015

Edition - Economie - Fleur Pellerin - Matthias Fekl - industries culturelles


Celle qui faisait le cinéma à la grande époque de Canal + s'est vu charger par le ministère de la Culture et le secrétariat d'État au Commerce extérieur de représenter la culture et ses industries, à l'international. Isabelle Giordano, directrice générale d'UniFrance Films vient de recevoir une mission, et le message n'est pas près de s'autodétruire. 

 

© Patrick Swirc

 

 

Toutes les filières sont concernées, cinéma, livre, audiovisuel, animation et jeux vidéo : Fleur Pellerin et Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger auprès de Laurent Fabius ont toute confiance.

 

En regard des succès que les industries culturelles rencontrent en dehors des frontières, le gouvernement fait donc de ce développement « un enjeu prioritaire », pour que le pays irradie, dans le monde entier. Tous secteurs confondus, assure un communiqué, « la France dispose d'un terreau de création dont l'excellence est mondialement reconnue ». 

 

Isabelle Giordano aura la charge de fédérer acteurs et projets « pour soutenir les créateurs et les entreprises français dans la valorisation de leurs savoir-faire sur les marchés internationaux ». La mission est simple : identifier les opportunités, coordonner les démarches des acteurs, et accroître la visibilité du pays. « À cette fin, elle suscitera des initiatives communes réunissant les différentes filières, et s'appuiera sur le travail des structures qui soutiennent d'ores et déjà l'internationalisation de chacune d'entre elles. »

 

Isabelle Giordano rejoindra donc les cinq fédérateurs qui ont été nommés entre 2013 et 2014, sur « sur les familles prioritaires à l'export dans les domaines de la santé, du numérique, de la ville durable, de l'agroalimentaire et du tourisme ».  

 

La missionnée est surtout connue pour ses actions dans le monde du cinéma au travers d'UniFrance, qui se charge déjà de ces questions internationales pour le secteur, avec 35 sociétés d'export soutenues logistiquement et financièrement. Elle compte également sept publications, dont une biographie de Martine Aubry et une autre sur Romy Schneider et plusieurs autres vies, notamment à la radio.