Isabelle Prévost-Desprez publie Une juge à abattre

Clément Solym - 15.05.2010

Edition - Les maisons - juge - abattre - Prévost


Depuis déjà plusieurs mois, des tensions se font sentir entre Isabelle Prévost-Desprez, juge au tribunal de Nanterre et le parquet. Cette magistrate estime en effet être victime d’attaques répétées et de tentatives de déstabilisation alors qu’elle est en charge de nombreux dossiers sensibles.

Dans son livre à paraître lundi, Une juge à abattre, Isabelle Prévost-Desprez s’explique sur une situation qu’elle dénonce comme inacceptable. Les actions du parquet tendent, à ses yeux, à remettre en cause l’indépendance de la justice.

Présidente de la 15ème chambre correctionnelle du tribunal de Nanterre, Mme Prévost-Desprez s’est notamment occupée du dossier des comptes bancaires piratés de M. Sarkozy ainsi que de l’affaire Bettencourt.

Elle met ouvertement en cause l’action du procureur Philippe Courroye, estimant qu’on tente de la faire « craquer ». Ayant en charge des dossiers financiers, Mme Prévost-Desprez ne supporte plus que l’on soit constamment dans ses pas

Publié chez Fayard (280 pages, 16 €), l'ouvrage fait le point sur les changements introduits ces derniers temps dans le système judiciaire français. Avec la disparition du juge d'instruction et la toute puissance du parquet dans la conduite des affaires, Mme Prévost-Desprez s'inquiète.

Avec de tels changement, les grandes affaires des années 90 et 2000 qu'elle a pu instruire au sein des milieux politico-financiers semblent désormais appartenir bel et bien au passé. Voilà la grande crainte de l'auteur qui décrit de l'intérieur les évolutions du système.