L'écrivain Stefano Benni refuse un prix, estimant que Renzi piétine la culture

Nicolas Gary - 30.09.2015

Edition - International


Qu’un écrivain refuse un prix Nobel, cela s’est déjà vu. Même si la récompense est de moindre ampleur, le geste de l’auteur italien, Stefano Benni, n’en a pas moins de retentissement. Ce dernier a ainsi refusé de recevoir le prix Vittorio De Sica, de l'auteur du même nom, parrainé par le ministère de la Culture italien, et que devait lui remettre Dario Franceschini, le ministre.

 

Stefano Benni

 

 

L’écrivain originaire de Bologne s’est fendu d’un billet rageur sur Facebook, pour expliquer son refus catégorique. « Je choisis donc ne pas accepter [ce prix]. Comme les gouvernements précédents, ce gouvernement (avec, pour une fois, l’opposition qui s’y accorde), semble considérer la culture comme d’un moindre intérêt et peu nécessaire », attaque-t-il.

 

« Je ne m’attendais pas aux baisses de budget agressives, pour la musique, le théâtre, les musées, les bibliothèques, alors que la télévision d’État continue de redouter les livres et que les Instituts culturels italiens, situés à l’étranger, en arrivent à ce point de paralysie. »

 

Et d’accuser le gouvernement de Matteo Renzi, et donc le ministre Dario Franceschini, de participer à « un climat destructeur » vis-à-vis du monde culturel, auquel lui refuse d'apporter sa contribution. Ainsi, « la culture (et sa source, l’école) doit être respectée et aidée d’une tout autre manière. Nous acceptons les sacrifices en personnes responsables, mais pas celui de l’intelligence », poursuit-il.

 

Il reproche en passant, au Premier ministre Renzi, des décrets relatifs à la culture, qui sont « destructeurs et improvisés ». Bien entendu, il manifeste le plus grand respect pour les précédents lauréats de ce prix, et souhaite que la cérémonie soit très réussie. Mais ce sera sans lui. Clairement.

 

Avant de conclure : « Je comprends votre désir de rappeler le grand Vittorio De Sica, et, vous, comprenez mon léger embarras. » Le prix est par ailleurs placé sous le haut patronage du Président de la République. Ce qui met pas mal de monde dans le même sac...

 

En France, les livres de Stefano Benni ont été principalement publiés chez Actes Sud.

 

 

 

Poichè sono uscite notizie un po' imprecise a riguardo, ecco il testo della motivazione con cui il Lupo Benni non ha...

Posted by Stefano Benni - official fanpage on mardi 29 septembre 2015

 


Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur : marguerite pozzoli
ISBN : 9782330032074

De toutes les richesses

de Stefano Benni

Un professeur d'âge mûr, poète et misanthrope, rencontre une jeune femme qui affole son coeur. Un roman où se mêlent légendes, chansons, poèmes, pour faire chanter toutes les couleurs de la palette et nous entraîner dans une valse folle, pleine d'humour et d'espoir.

J'achète ce livre grand format à 22 €