Italie : le pays renoue doucement avec la lecture

Clément Solym - 13.01.2016

Edition - International - Italie lecteurs - croissance lecture - livres plaisir


Au cours de l’année 2015, les Italiens sont légèrement revenus vers le livre. Plusieurs indicateurs de l’enquête annuelle de l’Istat montrent que si les années 2011-2013 ont accusé une perte de 2,4 millions de lecteurs, ces derniers reviennent. Doucement, mais on assiste à une croissance de 1,7 % par rapport à 2015. Encourageant. D’autant plus que ces données excluent la lecture de livres numériques. 

 

Italie livres centre commercial

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Dans l’ensemble, les données ne changent pas beaucoup : les femmes lisent plus que les hommes – 48,6 % contre 35 %. Et les jeunes de 15/17 ans lisent plus que la moyenne nationale – 53,9 % contre 42 %. Et dans le nord du pays, on lit plus que dans le sud : 49,6 % pour le nord-ouest et 48,8 % pour le nord-est, contre 28,8 % pour le Sud et 33,1 % pour les îles.

 

Dans l’ensemble, 42 % de la population italienne de plus de 6 ans a donc lu au moins un livre (non scolaire) durant l’année 2015, après deux années terribles pour le secteur. On comptait en effet 46,1 % de lecteurs dans l’année 2012, chiffre descendu à 41,5 % en 2014. Une timide reprise, certes, de 412.000 personnes.

 

L’objectif est de regagner le terrain perdu, dans un contexte où les occasions de se détourner du livre sont nombreuses, explique l’étude. Que ce soient les comportements, la pénétration des technologies et les modes de consommations, le parcours sera complexe. 

 

Mais l’étude indique également que la reprise a été particulièrement intéressante chez les lecteurs occasionnels – qui lisent un livre tous les quatre mois, avec + 1,7 %. De même avec le lecteur moyen, de 4 à 11 livres par an, qui gagne 3,1 %. Or, parvenir à toucher les utilisateurs de smartphones pourrait représenter la piste la plus évidente pour toucher de nouveaux publics.

 

(via Giornale della libreria)

 


Pour approfondir

Editeur : Dargaud
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 168
Traducteur :
ISBN : 9782505007975

En Italie il n'y a que des vrais hommes ; un roman graphique sur le confinement des homosexuels à l'époque du fascisme

de Colaone, Sara; Santis, Luca De

Une phrase de Mussolini donne le titre - et le ton - à ce très bel album : " En Italie il n'y a que des vrais hommes ". Ainsi, en 1938, aucune loi nationale ne fut promulguée à l'encontre des homosexuels, puisqu'ils étaient censés ne pas exister. Une solution : les déporter sur de petites îles du sud de l'Italie... Dans cet album, deux journalistes rencontrent Ninella, l'un des seuls survivants de cette époque. La relation qui se noue entre ces trois personnages et le témoignage de Ninella, en flash-back, forment un album dur, émouvant, et étonnamment non dénué d'humour.

J'achète ce livre grand format à 16.45 €