Italie : manifeste de l'édition indépendante pour sa survie

Cécile Mazin - 14.10.2013

Edition - Les maisons - édition indépendante - Italie - industrie du livre


C'est une exclusivité « mondiale et galactique » qu'annoncent les 451, un collectif réunissant des professionnels de l'édition, autour d'actions et réflexions sur leur métier. Suite à une rencontre en mai dernier, avec l'Observatoire des éditeurs indépendants d'Italie, les 451 ont traduit un manifeste présenté par les 79 maisons qui composent l'ODEI, en décembre dernier. 

 

 

 

 

« En décembre 2012, l'ODEI publiait un Manifeste diffusé à plus de 5 000 exemplaires pour dénoncer la situation de crise des éditions indépendantes en Italie et le danger qui pèse actuellement sur la bibliodiversité. Comment une culture critique, ouverte et diversifiée peut-elle continuer d'exister quand deux ou trois grands groupes se partagent le pouvoir sur la production, la diffusion et la vente de livres en Italie, c'est la question que pose le collectif », précisent les 451, pour resituer le contexte. 

 

Mais loin d'une simple querelle d'intellectuels débatteurs, ce texte apporte aux professionnels neuf outils concrets pour améliorer le quotidien, tout en visant une refonte complète du secteur du livre et de la culture, in extenso. 

 

Le document est proposé par Article 11, qui souligne combien, si l'édition indépendante, en France, n'est pas au mieux de sa forme, celle d'Italie est plus mal en point encore. 

 

La traduction a été assurée par Claire Féasson et Damien Almar.