medias

Italie : Messagerie et Feltrinelli opposent l'offre multicanal à Amazon

Clément Solym - 12.10.2017

Edition - Economie - italie Messagerie Feltrinelli - italie édition Amazon - produits culturels internet


L’édition italienne remonte la pente, sur ces premiers mois de l’année 2017. Et dans le même temps, les groupes renforcent leurs positions. La Feltrinelli et Messagerie Italiane, deux structures, s’associent dans le cadre d’une joint-venture. Objectif : le ecommerce et les produits éditoriaux italiens.


Librairie Feltrinelli Naples
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Ce sont trois plateformes actuelles qui vont se retrouver dans la nouvelle réalité que les deux groupes entendent monter. D’un côté, Ibs.it, qui appartient à Gruppo Messagerie Italiane, une énorme boutique en ligne, dédiée à l’offre culturelle. En face, lafeltrinelli.it et libraccio.it, deux structures de vente de livres et de produits éditoriaux – parascolaires, occasion, etc.

 

Si l’Autorité de la concurrence italienne valide le projet de joint-venture, la répartition se ferait alors comme suit : 50,1 % des parts pour Gruppo Feltrinelli, 46,9 % pour Messagerie Italiane et 3 % pour Libraccio, explique un communiqué de presse.

 

La perspective des trois partenaires est d’aboutir au « plus grand multistore italien en ligne, consacré à une offre culturelle riche ». Autrement dit : parvenir à reprendre des parts de marchés à Amazon, qui ne cesse de grossir sur le territoire. Le tout en constituant une véritable communauté de clients, que cette triple bannière saura convaincre. 

 

Une boutique capable de couvrir les offres culturelles à 360°, l’ambition est clairement là. Mais les partenaires n’en oublient pas qu’ils disposent également de boutiques physiques : la holding Effe réunit pour la Feltrinelli tant une maison d’édition qu’une chaîne de librairies et des points de vente – ainsi que des restaurants. On compte ainsi près de 125 espaces permettant de compléter l’offre en ligne, et d’assurer la mise en ordre d’une stratégie multicanal.

 

Pour le PDG du groupe La Feltrinelli, Roberto Rivellino, cet accord posé démontre toute la volonté de sa structure et de ses associés à renforcer la présence d’acteurs historiques sur la toile. En renforçant la présence des marques sur internet, les trois opérateurs souhaitent apporter « une réponse plus efficace devant les défis croissants que l’innovation technologique oppose et les nouvelles tendances du marché ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.