Italie : retour de la croissance dans les ventes de livres, mais les lecteurs...

Nicolas Gary - 12.09.2019

Edition - International - Italie lecture promotion - chiffres ventes 2019 - éditeurs lecteurs


« Nous n’aurons pas d’avenir si l’éducation, le savoir et la scolarité ne sont pas placés au centre des préoccupations. » Célébrant le 150e anniversaire de l’Associazione Italiana Editori (AIE), Ricardo Franco Levi en a profité pour dévoiler les résultats du premier semestre 2019 : le marché du livre renoue avec la croissance. L’espoir est permis…

Leggere non ha preso
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

150 ans au service des éditeurs, ce sont autant d’années passées à produire de la valeur, culturelle, mais également économique, à travers les livres et la lecture. « Il n’y aura pas d’expansion du marché du livre s’il n’y a pas une hausse des niveaux d’éducation, de culture et enfin, de lecture, chez les Italiens », indique-t-il.

Des propos qui font écho aux dernières données du marché : avec 530 millions € de chiffre d’affaires, le secteur est en croissance de 3,8 % (estimation intégrant également les ventes Amazon). En parallèle, le secteur affiche 39,7 millions d’exemplaires vendus, soit 2,9 % de mieux sur la période, en regard du T1 de 2018. 

Même le président de la République, Sergio Mattarella, a soufflé les bougies : « Les cent cinquante prochaines années constitueront une aventure fascinante pour nous, dans une large mesure, inimaginable », lançait-il dans un récent discours. 
 

Le lecteur, une espèce en voie d'extinction ?


Selon une étude de l’AIE, 60 % des 15-74 ans en Italie lisent un ouvrage par an — l’indice le plus bas, chez la population adulte européenne. Seuls 9 % consacrent plus d’une heure quotidiennement à la lecture, et 45 % de la population lit un ouvrage tous les quatre mois.

Autre aspect, « plus inquiétant », estime l’AIE, chez les plus jeunes : ils passaient une heure à lire chaque jour, pour 5 % d’entre eux en 2017, et il n’y a plus, en 2019, que 1 % de cette population. Autre point : 26,7 % des jeunes diplômés — équivalent licence — n’ont lu aucun ouvrage au cours de l’année passée. 

Idem chez les entrepreneurs, dirigeants d’entreprise et postes à haute responsabilité : 40,8 % d’entre eux, en 2018, n’avaient pas ouvert de livre.
 
Dernier élément, si la lecture en papier est pratiquée par 60 % des 15-75 ans en 2019, contre 62 % en 2017, les livres numériques sont passés de 27 % à 24 % durant le même intervalle. Aujourd’hui, 6 % des lecteurs se disent consommateurs de livres audio.

Pour l’édition italienne, les prochains grands rendez-vous se dérouleront à la Foire du livre de Francfort, en 2023, et en 2021, lors du salon du livre de Paris. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.