Iterating Grace, le livre qui fait trembler la Silicon Valley

Julie Torterolo - 03.12.2015

Edition - International - Sillicon Valley - livre anonyme


En juin dernier, des dizaines de personnes travaillant dans la Silicon Valley ont tous reçu le même livre, complètement anonyme. Baptisé Iterating Grace, l’ouvrage peignait en quelque pages une satire de ce pôle technologique californien où Google, Facebook ou encore Apple s'avoisinent. Les destinataires ont pensé à une blague, un coup marketing, un teasing, ou un moyen d’amener à la réflexion... En vain. Aujourd'hui, l’éditeur MacMillan a alors décidé de publier l’ouvrage, avec une seule requête : que l'auteur reste anonyme.

 

 

Aussi drôle qu’effrayant, ce mystérieux livre a de quoi faire frémir : en plus d'être adressé à quelques personnes, il contient des vrais tweets des puissants de la Valley reproduits calligraphiquement. Au fils d'une petite trentaine de pages, Kook Crooks, personnage principal et ancien programmateur, part en pèlerinage vers le volcan (fictif) bolivien Uturuncu. Vivant dans sa yourte, l’individu passait alors ses journées à méditer et notamment à se plonger dans les tweets « de business angels », souligne L'Obs

 

Alexis C. Madrigal, rédacteur en chef au sein du journal Fusion — qui a reçu secrètement le livre à son domicile avec une fleur séchée — faisait état en juin dernier de ce mystère qui envahit la Valley. Petite particularité qui a donné des sueurs froides au journaliste : certains ont reçu le livre de sa part. Il comprit la supercherie quand des collègues lui demandèrent amusés la raison d'un tel envoi.

 

 


 

 

 


 

 


 

 

 

« Personne ne sait qui a écrit l’histoire ou créé le livre. Personne ne sait ce que la personne qui a fait tout cela veut. La plupart des gens que je connais qui ont reçu le livre, qui sont tous des journalistes ou auteurs, pensent qu’il s’agit une sorte de campagne de pub “Dark-arts”. Ils pensent que Microsoft ou Google ou quelques géants sont derrière toute cette production, et que le but commercial de ce mystère sera bientôt révélé », expliquait-il. Tous se rejoignent néanmoins sur un point : la qualité du récit. « Mon ami, le romancier Robin Sloan, a qualifié l'ouvrage d'un miracle stylistique », s’étonnait le journaliste. Alexis Madrigal continue néanmoins de mener l’enquête.

 

Ainsi, presque 6 mois plus tard, le mystère persiste. Afin de ne pas laisser ce savoureux mystère qu'à un petit nombre de personne, le géant MacMillan a alors décidé ce mois-ci de publier Iterating Grace, avec une seule requête pour cet auteur fantasmatique : garder l’anonymat.(via The New York Times)