J.K. Rowling : Dolores Ombrage, inspirée d'un professeur 'que j'ai détesté'

Antoine Oury - 31.10.2014

Edition - International - J.K. Rowling nouvelle Halloween - Dolores Ombrage professeur - texte inédit Pottermore


Le site Pottermore est devenu, pour J.K. Rowling, le meilleur moyen de réunir ses fans et de maintenir vivace leur passion pour l'univers d'Harry Potter. Rowling y est retournée pour les scénarios des 3 films sur Les Créatures Fantastiques, qui sortiront entre 2016 et 2020, mais elle publie ponctuellement des textes inédits sur la plateforme. Le dernier en date, pour Halloween, revient sur le personnage de Dolores Ombrage.

 

 

Dolores Ombrage, aux côtés de Dumbledore, dans le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix

 

 

La communication avait été préparée en amont, avec la promesse d'une « nouvelle inédite » de J.K. Rowling pour Halloween. Un peu abusif, puisque, en lieu et place d'une fiction, on trouve surtout une biographie détaillée de Dolores Ombrage, enrichie de quelques commentaires de Rowling sur ses inspirations pour le personnage.

 

Dolores Ombrage apparaît dans le cinquième tome de la saga livresque, Harry Potter et l'Ordre du Phénix, et distingue d'emblée, à la fois par sa laideur et sa cruauté. Cette sous-secrétaire d'État auprès du ministre de la Magie devient Inquisitrice de Poudlard, et applique une politique quasi totalitaire sur l'École des sorciers.

 

L'inspiration, sans surprise, vient du réel : « Il y a très longtemps de cela, j'ai pris des cours dans une certaine matière ou un certain domaine (je reste aussi vague que possible pour des raisons qui, vous allez le comprendre, sont évidentes). J'ai alors fait la connaissance d'un professeur ou d'un instructeur que j'ai immédiatement détesté » , écrit Rowling sur Pottermore.

 

La haine était réciproque, et le travail de l'auteure a fait le reste, même si Rowling prend soin de préciser que la personne réelle n'a rien à voir, au final, avec Dolores Ombrage. Les goûts vestimentaires de la personne auront tout de même aidé à façonner le personnage, puisqu'elle partage avec son homologue un « goût prononcé pour les accessoires mièvres »...

 

Parmi les révélations sur Ombrage qui intéresseront les fans, il apparaît qu'elle est une sang-mêlé, autrement dit la fille d'un sorcier et d'une Moldue. Comme le rappelle The Guardian, Stephen King avait écrit, pour Entertainment Weekly, que Dolores Ombrage « est l'un des plus grands et crédibles vilains créés depuis Hannibal Lecter ».

 

Pottermore rappelle qu'elle est la seule, avec Voldemort, à avoir marqué Harry dans sa chair, avec sa fameuse punition qui lui fait écrire « Je ne dois pas dire de mensonges » au dos de sa main.