Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

J.K. Rowling encourage une de ses fans à terminer d'écrire son livre

Laure Besnier - 15.11.2017

Edition - Société - J.K. Rowling - Twitter Livre - Harry Potter


J.K. Rowling est connue pour très active sur Twitter. Ses fans la suivent attentivement ainsi que de futurs écrivains, rêvant de vivre la même success story que la créatrice de l’univers d’Harry Potter. Aussi lorsque Fannie, une jeune étudiante française de 23 ans, se désespère de ne pas arriver à finir d’écrire son livre, J.K. Rowling l’encourage à persévérer. Question motivation, on peut difficilement faire mieux!



 

Dimanche 12 novembre, Fannie confie dans un tweet son découragement : « J’aimerais écrire comme J.K. Rowling ou Stephen King, mais c’est trop difficile pour moi. Je suis démotivée. Je ne finirais jamais mon livre ». Cette dernière étudie à Arras pour devenir professeure de français. Elle est passionnée des œuvres de J.R.R. Tolkien, J.K. Rowling, Stephen King. Aussi, elle s’essaye à la rédaction d’un livre fantastique. 

 

Coïncidence ? L’idée de ce dernier lui serait d’ailleurs venue dans un train, comme J.K. Rowling. Mais elle ne se sent pas la force d’écrire : « J'avais les livres d'Harry Potter sous les yeux et je me disais que jamais je ne réussirai à écrire aussi bien que J.K. Rowling, que jamais je n'aurai autant de talent qu'elle pour créer un monde, une histoire ou des personnages » avoue-t-elle au HuffPost. « Résignée et démotivée, j'ai écrit ce tweet. »

 

J.K. Rowling s'excuse pour avoir tué Rogue

 

Quel ne fut pas son émoi, lorsque J.K. Rowling lui répondit ! « N’écris pas comme moi. Écris comme toi. Personne d'autre ne peut le faire. Finis ce livre. ». Sur Twitter, Fannie n’en finit pas de s’extasier : « Oh mon dieu, merci pour votre réponse! Vous êtes la meilleure personne du monde! » Et pour cause : « Je ne pensais vraiment pas qu'elle me répondrait, ni même que je recevrais autant de messages de soutien de la part d'un aussi grand nombre de personnes! » indique-t-elle. 

 

 

 

Avec fierté, elle a donc épinglé ce tweet sur sa page. « Je. Meurs. O.M.G genre une auteure dont je suis fan depuis petite me répond et m'encourage. Genre je. J'ai pas les mots. » note-t-elle. Elle a aussi reçu beaucoup de messages de soutien de la part d’autres twittos. 

 

La peut-être future romancière se dit reboostée et pense terminer son roman. « S'il plaît, je pense le proposer sur une plateforme d'auto-publication. Quand je constate le nombre de futurs lecteurs qui veulent lire mon histoire, je pense que ce serait les remercier que de leur faire lire l'histoire pour laquelle ils m'ont aidée. » Une belle histoire, comme on aimerait en voir souvent sur Twitter. 
 

 

 

Via le HuffPost