J.K. Rowling obtient gain de cause face au Daily Mail

Louis Mallié - 09.05.2014

Edition - International - Rowling - Harry Potter - Daily Mail


J.K Rowling est sortie gagnante du procès qui l'opposait au Daily Mail, a indiqué lui-même le tabloïd mercredi dans une tribune. On sait déjà que ce dernier avait publié un article remettant en cause certains éléments de son passé de mère célibataire qu'elle évoquait dans une tribune. Le journal n'avait pas hésité à traiter le tout d'« histoire larmoyante »... Il devra désormais s'en repentir en excuses, et compensations financières.

 

 

The Making of Harry Potter 29-05-2012

Karen Roe, CC BY 2.0

 

 

L'histoire avait commencé après que l'auteure de Harry Potter dépose une plainte pour diffamation contre l'Associated Press, l'éditeur du Daily Mail. L'objet du litige ? Un article paru en septembre 2013 intitulé  « How JK Rowling's sob story about her past as a single mother has left the churchgoers who cared for her upset and bewildered », autrement dit « Comment l'histoire larmoyante du passé de mère célibataire de J.K Rowling a laissé les pratiquants stupéfaits et bouleverés. »Il suggérait que Rowling déformait les faits en sa faveur, et attaquait les habitants de sa ville...

 

Les avocats de Rowling avaient estimé que cette présentation erronée des habitants d'Édimbourg contrevenait à la réputation et à l'image de l'écrivain, ainsi qu'à celle de la ville elle-même. En effet, l'article revenait sur une tribune rédigée par JK Rowling en faveur de l'association d'aide aux familles monoparentales Gingerbread, et dans laquelle elle parlait de se propre expérience...

 

Le Daily Mail a clairement reconnu sa responsabilité en Janvier, et il a publié avant hier une apologie démentant ses allégations :

 

 

Entre autres excuses les plus plates, on peut donc lire que le journal convient « du fait que son article ne contenait aucune fausse déclaration et nous excusons de nos allégations. Nous avons accepté de payer des dommages et intérêts qu'elle reversera à l'association, et lui serviront à payer ses frais de justice. » 

 

JK Rowling ressort donc blanchie de cette affaire, et quant à ceux qui souhaiteraient parler de son passé, les voilà avertis, quand bien même les détails du verdict et le montant de la compensation financière n'ont pas encore été révélés. 

 

(Via The Guardian)