medias

J.K. Rowling : ses propos jugés “transphobes” enflamment la toile

Camille Cado - 10.06.2020

Edition - International - JK Rowling tweet transphobe - JK Rowling twitter polemique - JK Rowling GLAAD


Activement présente sur les réseaux sociaux, J.K. Rowling est suivie par plus de quatorze millions d’abonnés sur Twitter, où elle a l’habitude de prendre parti sur des sujets d’actualités. Le 6 juin dernier, l’auteure britannique a laissé entendre à travers un tweet que seules les femmes pouvaient être menstruées. Des propos jugés « transphobes » qui ont suscité la colère des utilisateurs. 
 
 

Avec une si grande communauté sur les réseaux sociaux, il n’aura fallu que peu quelques minutes pour que JK Rowling se retrouve au cœur d’une polémique. Tout est parti d’un article publié le 6 juin sur Devex intitulé Opinion : Creating a more equal post-COVID-19 world for people who menstruate, soit Créer un monde post-Covid-19 plus juste pour les personnes qui ont leurs règles.

Formulé de façon à être le plus inclusif possible, le titre a provoqué la réaction de JK.Rowling. « 'Les personnes qui ont leurs règles ». Je suis sûre qu’il y avait un mot autrefois pour ces gens. Que quelqu’un m’aide. Wumben ? Wimpund ? Woomud ? » a ironisé l’écrivaine sur Twitter, en référence au terme « women » soit, « femmes » en français.
 



Des propos qui ne sont pas passés inaperçus sur la toile, s’attirant les foudres des utilisateurs. « Vous pouvez inventer tout un monde magique, mais vous ne pouvez pas comprendre que les hommes trans existent ? » s’est insurgée l’auteure britannique Beth McColl, avant de supprimer son message.
 

Des tweets “cruels” et  “inexacts

Face à l’indignation des utilisateurs et notamment des membres de la Communauto LGBT+, J.K. Rowling a posté plusieurs messages pour rectifier ses propos. Mais là encore, l’auteure de la saga Harry Potter s’est aventurée vers un terrain glissant, le concept de sexe biologique.

« Si le sexe n’est pas réel, la réalité vécue par les femmes dans le monde est passée sous silence. Je connais et j’aime des personnes trans, mais effacer le concept de sexe retire à beaucoup la capacité de discuter de leur vie de manière significative. Ce n’est pas de la haine de dire la vérité. »

Elle assure que son but n’était nullement de blesser la communauté trans, mais de rappeler que « le sexe est réel et qu’il a des conséquences vécues ». 

Et d’ajouter : « Je respecte le droit de chaque personne trans à vivre leur vie de la façon qui lui paraît la plus sincère et confortable. Je marcherais à vos côtés si vous étiez victime de discrimination parce que vous êtes trans. » Mais encore une fois, l’introduction de la proposition « si » a contribué à mettre le feu aux poudres sur le réseau social Twitter.

Face à cette série de tweets, l’Alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD) a également tenu à s’exprimer sur le réseau social. L’association américaine en charge de dénoncer les discriminations et les attaques à l’encontre des personnes LGBT+ a qualifié les propos de l’écrivaine comme étant « inexacts et cruels ». 

« JK Rowling continue de s’aligner sur une idéologie qui fausse délibérément les faits sur l’identité de genre et les personnes trans », a tweeté l’association. « En 2020, il n’y a aucune excuse pour cibler les personnes trans. »
 



Pour rappel, en décembre dernier, J.K.Rowling s’était déjà attiré la foudre des utilisateurs après avoir adressé un tweet de soutien à Maya Forstater, qui avait perdu son emploi après avoir tenu des propos jugés transphobes.

 

Daniel Radcliffe : “Les femmes trans sont des femmes” 


Dans une tribune publiée sur le site de The Trevor Project, une association américaine qui lutte contre le suicide chez les jeunes LGBT+, celui qui a incarné le personnage d’Harry Potter pendant huit a également tenu à réagir à la polémique. 

« Je me rends compte que certains organes de presse voudront probablement dépeindre cette tribune comme un combat entre J.K. Rowling et moi-même, mais ce n’est vraiment pas de cela qu’il s’agit, ni de ce qui est important en ce moment » a-t-il expliqué d’emblée. « Bien que Jo [J.K. Rowling, NdR] soit incontestablement responsable du cours de ma vie [...], je me sens obligé de prendre la parole à ce sujet. »

Et de souligner : « Les femmes transgenres sont des femmes. Toute déclaration contraire efface l’identité et la dignité des personnes transgenres et va à l’encontre de tous les conseils donnés par des associations professionnelles de la santé qui ont beaucoup plus d’expertise sur ce sujet que Jo ou moi. »
 

J.K. ROWLING: Sur Twitter, engagée et militante


Daniel Radcliffe a également rappelé que, selon les chiffres de The Trevor Project, 78 % des transgenres et les jeunes non binaires ont déclaré faire l’objet de discrimination en raison de leur identité de genre. « Il est clair que nous devons faire plus pour soutenir les personnes transgenres et non binaires, ne pas invalider leur identité et ne pas causer de dégâts supplémentaires. » 

L’acteur britannique a également tenu à présenter ces excuses « à toutes les personnes qui pensent maintenant que leur expérience des livres a été ternie ou amoindrie ». « J’espère vraiment que vous ne perdrez pas entièrement ce qui vous a été précieux dans ces histoires », a-t-il repris.

Photographie : J.K. Rowling, (S.macken6, CC BY-SA 4.0)




Commentaires
Ce ne sont pas la communauté des utilisateurs qui a réagit : c'est la communauté LGBT, qui comme à son habitude, veut faire régner l'ordre moral de sa philosophie par la terreur.

Cette « communauté » a décidé depuis un an d'avoir la peau de JK Rowling et trouvera tous les prétextes (même les plus idiots comme sa remarque et la réaction encore plus stupide d'un trans).
On marche sur la tête, là ! Je ne vois absolument pas en quoi le post de Jo était insultant vis-à-vis des trans !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.